À l'Ouest rien de nouveau : premiers retours élogieux sur le film de guerre de Netflix

Le film arrive sur la plateforme de streaming le 28 octobre 2022

À l'Ouest rien de nouveau : premiers retours élogieux sur le film de guerre de Netflix

Présenté au Festival international du film de Toronto, le film allemand "À l'Ouest rien de nouveau" a convaincu le public et la presse nord-américaine présente. Le film de guerre, qui sera distribué par Netflix fin octobre 2022, est décrit comme brutal, viscéral et pacifiste.

À l'Ouest rien de nouveau se montre à Toronto

Il a fait sa première mondiale au Festival international du film de Toronto 2022, et il pourrait bien être un des grands succès Netflix de l'automne. Film de guerre brutal mais présenté comme "intime" par son réalisateur Edward Berger, À l'Ouest rien de nouveau a en effet tout pour créer l'événement. Cela peut sembler surprenant, mais il ne s'agit que de la deuxième adaptation au format cinéma du célèbre roman sur la Première Guerre mondiale d'Erich Maria Remarque, après celle de 1930 réalisée par Lewis Milestone. Par ailleurs, c'est la toute première adaptation allemande de l'oeuvre.

À l'Ouest rien de nouveau raconte l'histoire de Paul Baümer, jeune allemand de 19 ans qui, galvanisé par les discours patriotiques et guerriers, s'engage volontairement dans l'armée allemande et rejoint les combats de la Première Guerre mondiale. Il va vite, entouré de ses camarades, découvrir l'horreur totale de la guerre.

À l'Ouest rien de nouveau
À l'Ouest rien de nouveau ©Netflix

La presse américaine séduite

Présenté donc à Toronto, le film d'Edward Berger semble avoir séduit le public, et les premiers retours de la presse américaine évoquent un film admirablement produit, brutal et qui réussit son discours pacifiste.

Ainsi, pour Pete hammond de Deadline, À l'Ouest rien de nouveau est une franche réussite, alors que ce n'était pas du tout gagné.

Difficile de faire le remake d'un film considéré comme un classique (et toujours comme un des meilleurs films de guerre jamais faits, 92 ans après sa sortie), et aussi de repenser quelque chose qui a eu l'Oscar du Meilleur film. Edward Berger et ses co-scénaristes, Lesley Paterson et Ian Stokell, ainsi que leur fabuleuse équipe de techniciens devraient être félicités pour leur tentative, qui se révèle être très réussie.

Un message pacifiste bienvenu

Même son de cloche du côté de Screendaily, qui célèbre "une adaptation brutale et viscérale d'une oeuvre vieille de quasiment un siècle". La journaliste Fionnuala Halligan évoque en ces termes la réussite de À l'Ouest rien de nouveau, qui n'opte pas pour une approche originale mais assume la forme classique du genre, et réussit son discours anti-guerre.

Berger délivre le message de tous les films de guerre de la manière plus frontale et directe.

Chez Slashfilm, le film obtient la note de 9/10 et la manière dont il montre les inégalités entre les jeunes hommes envoyés au front pour y mourir et les hauts gradés à l'abri du feu est mise en avant. Aussi, que la guerre revient toujours, implacablement, menaçant toujours les jeunes générations. Ce message du film retient l'attention de Sarah Bea Milner qui conclue :

"À l'Ouest rien de nouveau" veut que nous ayons conscience de cette horrible et absolue vérité - que nous ne sommes que "des briques dans le mur" (éléments anonymes d'un plus grand système, ndlr) - pour qu'un jour, peut-être, on trouve une solution pour interrompre enfin définitivement ce cycle.

Le film sélectionné pour représenter l'Allemagne aux Oscars 2023

Choisi par un jury de professionnels du cinéma allemand, parmi neuf propositions, À l'Ouest rien de nouveau a été présenté à l'Académie des Oscars pour concourir à l'Oscar du Meilleur film étranger. Il devra convaincre une première fois pour faire partie des cinq films nommés à la 95e cérémonie des Oscars, qui se tiendra au Dolby Theatre à Los Angeles le 12 mars 2023. Une fierté pour son réalisateur, qui a déclaré :

Il y a presque cent ans, Erich Maria Remarque écrivait un livre qui malheureusement est bien plus pertinent aujourd'hui que ce qu'on aurait pu imaginer. Le fait que le jury l'ait choisi pour participer à la course aux Oscars est un honneur incroyable. Mais la route va être longue.

 

Voir aussi

Violent Night : David Harbour en Père Noël énervé dans la bande-annonce

Violent Night : David Harbour en Père Noël énervé dans la bande-annonce

En cette fin d'année 2022, une drôle de version du Père Noël va débouler sur nos écrans. David Harbour (Hopper dans Stranger Things) se la joue John Wick dans la première bande-annonce de ce film d'action teinté de fantastique qui promet d'être déjanté.