A Star Is Born : découvrez les autres fin qui ont été envisagées

Des petites variantes dans le final

A Star Is Born : découvrez les autres fin qui ont été envisagées

L'émouvante fin de "A Star Is Born" aurait pu prendre une autre forme. Dans une précédente version du scénario, le personnage campé par Bradley Cooper était destiné à connaître un sort un peu différent. Si vous n'avez pas vu le film, ce qui suit va contenir des spoilers.

A Star Is Born : un remake d'un classique du cinéma américain

Bradley Cooper a lui aussi senti le besoin, après avoir atteint une certaine reconnaissance comme acteur, de passer de l'autre côté de la caméra. Pour sa première réalisation, il décide de se lancer dans un quatrième remake du film Une étoile est née. Un classique du cinéma américain sorti en 1937 qui raconte l'éclosion d'une actrice à Hollywood. Une histoire d'ascension comme on en a déjà vu de nombreuses fois sur les écrans. Le succès au box-office parle de lui-même : avec 36 millions de budget, A Star Is Born en a rapporté 436 millions à travers le monde.

A Star Is Born
A Star Is Born ©Warner Bros.

Une rentabilité évidente, qui s'accompagne d'un véritable engouement populaire. Le titre Shallow a largement fait son œuvre, en inondant les ondes et en étant repris à outrance. Au chant, on retrouve les deux stars du film, Bradley Cooper et Lady Gaga. Le premier incarne Jackson Maine, star de la country sur le déclin qui sent que son quart d'heure de gloire prend fin. Il découvre alors Ally, incarnée par la seconde. Voyant son potentiel, il va essayer de la propulser pour qu'elle devienne à son tour une star. Leur collaboration va également se transformer en une histoire d'amour. Alors qu'Ally ne cesse de grimper, Jackson ressent encore plus la violence de sa chute.

Les fins auxquelles on a échappé

A Star Is Born se termine sur une note d'émotion, quand Ally chante I'll Never Love Again après le suicide de Jackson. Ce dernier, n'ayant pu se débarrasser de ses démons, a préféré mettre fin à ses jours par pendaison, dans son garage. Quand la production a commencé, Bradley Cooper ne comptait pas terminer son film de cette manière. La productrice Lynette Howell Taylor a expliqué à The Hollywood Reporter que le résultat était fondamentalement le même, avec Jackson qui se suicide volontairement. Ce qui changeait, c'était la manièreToby Emmerich, président de Warner Bros., s'est exprimé chez Variety en donnant plus de détails sur les perspectives envisagées.

A Star Is Born
Jackson Maine (Bradley Cooper) - A Star Is Born ©Warner Bros.

En réalité, plusieurs fins ont été évoquées pendant la phase d'écriture. Comme très souvent, le scénario a connu différentes versions. Dans la première, Jackson devait nager dans l'océan et mettre fin à ses jours à ce moment. Une conclusion qui était empruntée au premier remake avec Judy Garland et James Mason. Le tout dernier script qui a servi pour le tournage ne contenait pas cette fin. Elle avait changé pour présenter Jackson trouvant la mort au volant de sa moto. Le rapprochement avec le second remake porté par Kris Kristofferson était évident. Sauf que cette fois, la moto avait remplacé une Ferrari. Au lieu de reprendre une situation déjà utilisée par le passé, Bradley Cooper est parvenu à trouver sa propre interprétation de l'histoire au travers de cette fin plus sobre. Elle épouse la chute du personnage en étant anti-spectaculaire, comme si Jackson mourrait dans son coin, oublié du public.

Est-ce qu'A Star Is Born aurait été un film différent si le suicide n'avait pas été dans le garage ? Pas forcément, la symbolique est la même avec une célébrité qui naît pendant qu'une autre s'éteint. Celle qui se trouve dans le film s'avère moins dans l'emphase que les deux autres que l'on vient d'évoquer et c'est tout aussi bien ainsi.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.