Ad Astra : la fin alternative du film de James Gray dévoilée

[ATTENTION, cet article contient des spoilers !] Afin de satisfaire la Fox, James Gray a dû faire de nombreuses concessions sur "Ad Astra", sa première incursion dans la science-fiction. En témoigne cet épilogue coupé au montage, qui en dévoile davantage sur l'avenir de l'astronaute Roy McBride (Brad Pitt) après son voyage dans l'espace.

Dans la superbe odyssée qu'est Ad Astra (injustement boudée aux Golden Globes), Brad Pitt s'aventure aux confins de l'espace pour retrouver son père interprété par Tommy Lee Jones, explorateur parti à la recherche d'une autre forme de vie dans l'univers et disparu il y a une vingtaine d'années. En acceptant cette mission capitale pour la survie de l'humanité, le pragmatique astronaute Roy McBride vit un voyage initiatique et redécouvre ses sentiments dans un milieu inconnu, hostile et immensément vide.

S'il semblait vide de toute émotion avant de se lancer dans sa quête, les émotions du héros refont progressivement surface tout au long du film de James Gray. Roy McBride les assume enfin complètement dans la conclusion d'Ad Astra, ainsi que dans un épilogue qui confirme l'évolution du personnage.

Le futur de Roy McBride révélé dans l'épilogue d'Ad Astra

Dans les dernières minutes que les spectateurs ont pu voir dans les salles, l'astronaute repasse le test psychologique qu'il effectuait avant le grand départ. McBride reprend quasiment les mêmes termes qu'au début, à quelques exceptions près. S'il était auparavant déterminé à ne compter que sur lui-même, le héros est désormais prêt à offrir sa confiance aux autres. Alors que son ex-femme interprétée par Liv Tyler n'apparaissait que dans ses songes, elle peut donc enfin revenir dans sa vie.

Avec l'épilogue, James Gray va encore plus loin et prouve que Roy McBride est définitivement sorti de son isolement affectif. Le cinéaste boucle la boucle sur les relations familiales d'un héros autrefois étouffé par l'ombre et l'absence de son père. Une fin que le réalisateur a dû couper, révélatrice des nombreux compromis qu'il a dû faire pour satisfaire la Fox. Cette séquence, à découvrir en tête d'article, est présente sur les bonus du DVD / Blu-ray américain du long-métrage. On devrait donc également la retrouver sur les galettes françaises. En France, la sortie vidéo d'Ad Astra est fixée au 22 janvier 2020.

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.