ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

La gloire anonyme

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Plus de 40 ans après sa sortie, "Alien, le huitième passager" est toujours aussi terrifiant. Mais qui se cachait sous le costume de la créature culte ?

Alien, le huitième passager : pierre angulaire de la science-fiction

Alien, le huitième passager est un des plus grands films de science-fiction de l'histoire. Le second long-métrage de Ridley Scott a terrifié des millions de spectateurs dans le monde à sa sortie en 1979 et continue de le faire aujourd'hui. Son slogan sur l'affiche française, "Dans l'espace, personne ne vous entendra crier", suffit lui seul à nous donner la chair de poule.

L'histoire se déroule en 2122. Un vaisseau de commerce, le Nostromo, est en chemin pour rentrer sur Terre. Dans ses cales, une grosse cargaison de minerais qui devrait faire la fortune de son équipage. Ces sept personnes sont en hibernation mais le vaisseau interrompt sa course. La cause ? Un signal de détresse en provenance d'une planète inexplorée. N'écoutant que son courage, la troupe va voir sur place ce qu'il en est. Elle y découvre les restes d'un vaisseau extraterrestre mais aussi un immense champ d'étranges œufs qui renferment des créatures inconnues. L'une d'elles attaque l'officier Kane (John Hurt). Ce sera le premier pas d'une lente descente aux enfers qui va petit à petit décimer l'équipage défendu par le lieutenant Ellen Ripley (Sigourney Weaver).

Alien, le huitième passager
Alien, le huitième passager ©20th Century Fox

Pour un budget de 11 millions de dollars, le film en rapporte plus de 108 millions au box-office. Alien, le huitième passager lance une franchise et donne naissance au Xénomorphe, une des créatures les plus terrifiantes de l'histoire du cinéma. Mais qui se cachait sous le costume pour lui donner vie ?

L'homme sous les griffes

Alien sort en 1979, deux ans après Star Wars : un nouvel espoir. Les images de synthèse n'existent pas à l'époque et tout est fait artisanalement. Il y a bien quelques écrans bleus, mais on privilégie toutefois les maquettes et les costumes. Le design du xénomorphe est l’œuvre du génial H.R. Giger, artiste suisse aux créations sombres et cauchemardesques très inspirées par ses prises de psychotropes. Le physique de l'Alien, avec sa longue tête, sa cage thoracique extérieure et ses griffes a tout pour déplaire, et c'est tant mieux. La moitié du chemin est fait vers l'effroi, encore faut-il trouver la bonne personne à glisser dans le costume. Un problème qui s'était également posé à George Lucas au moment de trouver ses C3-PO, Chewbacca et Darth Vader.

Alors la production se lance à la recherche de son géant qui fera frissonner le monde. Des castings sont lancés, mais aucun prétendant ne semble convenir pour enfiler le costume. C'est alors que le hasard se mêle à la légende. Alors qu'il est à Londres, le producteur associé Ivor Powell se rend dans un pub avec des amis. Là, il tombe nez à nez (façon de parler) avec un homme gigantesque. Il s'appelle Bolaji Badejo, il est nigérien, étudiant en design et mesure surtout 2m10 ! Il n'est pas du tout acteur, mais qu'à cela ne tienne, il est parfait !

On le fait venir dans les studios et des essais en costume sont faits. Le grand échalas au visage gentil enfile la peau du xénomorphe et la magie opère.

Son physique filiforme fait beaucoup pour l'allure dégingandé et lugubre de la terrifiante créature.

L'expérience est plus que concluante à l'écran et Bolaji Badejo pose sa pierre à l'édifice du succès de Alien, le huitième passager. Le géant n'est toutefois pas très heureux de son aventure quand il s'aperçoit que son nom n'est pas au générique parmi ceux des acteurs, mais plus bas avec ceux des cascadeurs. Ce manque de reconnaissance lui laisse un goût amer dans la bouche et il ne retournera jamais dans un autre long-métrage. Son destin se termine tragiquement en 1992 quand il meurt d'une drépanocytose, une maladie sanguine génétique, à l'âge de 39 ans.

Alien, le huitième passager est disponible en streaming sur Amazon Prime Video.

 

Voir aussi

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Grand film de René Clément, "Jeux interdits" révéla Brigitte Fossey alors qu'elle n'était qu'une enfant. Sur le tournage, ce n'était pas toujours facile de lui faire exprimer certaines émotions. Pour la scène finale, le réalisateur opta pour une méthode qui aurait pu la traumatiser.