ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Alien sur Prime Video : cette scène culte a vraiment terrorisé les acteurs

Alien sur Prime Video : cette scène culte a vraiment terrorisé les acteurs

"Alien, le huitième passager" en a terrorisé plus d'un à sa sortie dans les salles en 1979. Mais également lors du tournage, avec notamment la séquence mémorable du repas qui a surpris les membres du casting.

Alien, la terreur dans l'espace

Il y a des films qui ont grandement marqué l'Histoire du cinéma. Alien, le huitième passager (1979) en fait partie. Bien qu'il ne s'agisse que du second long-métrage de Ridley Scott, le film montre déjà la maîtrise du cinéaste. Une œuvre captivante et angoissante, jusque dans sa communication. On se souvient encore aujourd'hui de l'accroche du film : "Dans l'espace, personne ne vous entendra crier", qui offrait un parfait teasing pour les spectateurs de l'époque. En partie ce qui permit au film d'être un énorme succès au box-office et que soit lancée la célèbre saga Alien.

Mais pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler d'Alien et de son héroïne Ripley (Sigourney Weaver), voici un petit rappel du récit. Le film se déroule à bord du Nostromo, un cargo spatial dont les membres de l'équipage sont sortis d'hibernation plus tôt que prévu. En effet, l'ordinateur du vaisseau a capté un signal de détresse. Il leur faut alors vérifier ce qu'il en est et toute trace éventuelle d'une vie extraterrestre. Lors de leur patrouille, l'officier Kane (John Hurt) est attaqué par une étrange créature qui se colle à son visage, et devient impossible à retirer sans risquer de le tuer. Quelques temps plus tard, la créature le délivre et Kane se réveille enfin. L'équipage est rassuré, jusqu'à ce que quelque chose se produise sur l'officier. L'équipage va comprendre qu'il leur faut désormais survivre face à une créature mortelle.

Surprise !

Une des séquences les plus mémorables est sans doute celle après le réveil de Kane, lorsqu'il retrouve ses collègues et amis autour d'une table pour le repas. On peut admirer durant ce passage le talent de mise en scène de Ridley Scott qui fait retomber la pression avant de nous accrocher à notre siège en faisant convulser ce pauvre Kane et lui faire sortir la créature de son torse. Un moment violent et intense qui doit également aux interprètes autour de Kane, qui se précipitent pour l'aider avant qu'une explosion de sang ne vienne les surprendre. L'effroi qui se lit sur leurs visages est tout simplement parfait.

Alien sur Prime Video : cette scène culte a vraiment terrorisé les acteurs
© UFD

On pourrait penser alors que Ridley Scott a particulièrement travaillé avec les acteurs et actrices pour obtenir cette réaction. En réalité, c'est tout l'inverse. Comme l'expliquait John Hurt, le réalisateur n'avait pas donné tous les détails sur la manière dont serait tourné la scène.

Les autres acteurs savaient ce qui allait se passer. Que cette créature allait éclater de ma poitrine. Ce qu'ils ne savaient pas, c'était comment cela allait se passer, que Ridley Scott allait mettre des bouchons explosifs tout autour de la plaie pour que, quand elle éclaterait, ces bouchons se décollaient et le sang coulerait partout.

On imagine la surprise des interprètes. Ou plutôt, non. Il suffit de la voir à l'écran. Et encore une fois, cela marche remarquablement bien. Même pour le spectateur, qui forcément ne s'y attend pas la première fois. Et lors des autres visionnages, bien qu'on sache ce qui nous attend, la tension demeure.

Enfin, notons que la vision cauchemardesque qui suit, à savoir le xenomorphe qui s'extrait du torse de sa victime, a été inspirée par une peinture de Francis Bacon datant de 1944, Trois études de figures au pied d'une crucifixion, de part ses formes et sa couleur rouge sang qui domine. On vous laisse en juger ci-dessous :

Trois études de figures au pied d'une crucifixion de Francis Bacon

 

Voir aussi

Mort de Philippe Clair, réalisateur de comédies potaches avec les Charlots et Aldo Maccione

Mort de Philippe Clair, réalisateur de comédies potaches avec les Charlots et Aldo Maccione

Philippe Clair, réalisateur de plusieurs comédies cultes des années 70 et 80, est décédé à l'âge de 90 ans.