American History X : Edward Norton a refusé un grand film pour ce rôle

Dans un genre totalement différent

American History X : Edward Norton a refusé un grand film pour ce rôle

"American History X" est le premier film qui a offert un grand rôle à Edward Norton, juste avant de briller dans "Fight Club". L'acteur a refusé une proposition alléchante auprès d'un immense réalisateur pour incarner ce néonazi.

American History X : Edward Norton devient un néonazi

En 1998, Tony Kaye signe son premier long-métrage : American History X. L'histoire suit Derek Vinyard (Edward Norton) lors de sa transformation en néonazi après la mort de son père, tué par des dealers afro-américains. Meurtri par cette disparition, le fils décide de prendre sa vengeance et tue à son tour deux Afro-américains. Lors d'un séjour en prison, il va comprendre qu'il n'a pas emprunté la bonne voie. À sa sortie, son frère, Danny (Edward Furlong), veut à son tour rejoindre cette mouvance pour faire comme son ainé. Or, Derek a appris de son erreur et veut empêcher son frangin de basculer du mauvais côté.

American History X
Derek Vinyard (Edward Norton) - American History X ©New Line Cinema

Le film permet à Edward Norton, au début de sa carrière, de confirmer le potentiel qui avait été aperçu par le passé. L'acteur se transforme, prend du muscle, se rase le crâne et adopte une démarche de bagarreur pour entrer dans le rôle. Auteur d'une prestation saisissante, c'est sans surprise qu'il est nommé aux Oscars. Il ne remporta pas le prix d'interprétation, qui fila entre les mains de Roberto Benigni pour La Vie est belle. Parmi les nommés se trouvait également Tom Hanks, grâce au film Il faut sauver le soldat Ryan. Le chef d'œuvre de Steven Spielberg domina les nominations lors de cette édition.

L'acteur aurait pu tourner avec Steven Spielberg

Saviez-vous qu'Edward Norton avait justement refusé l'un des rôles principaux pour tourner dans American History X ? Au moment de constituer son casting, le boss du cinéma américain envisage sérieusement l'acteur pour incarner James Ryan. Le fameux soldat du titre, dernier membre d'une fratrie décimée lors de la Seconde Guerre mondiale. La proposition a été concrète mais le natif de Boston préféra travailler avec Tony Kaye. Un choix qui peut surprendre car Steven Spielberg n'est pas n'importe qui dans les années 90. Le rôle reviendra ensuite à Matt Damon.

Il faut sauver le soldat Ryan
James Ryan (Matt Damon) - Il faut sauver le soldat Ryan ©Paramount Pictures

On trouvera dans toutes les carrières des stars des rendez-vous manqués ou des opportunités ratées. Le plus intéressant est de voir que ces acteurs ont réussi à quand même se forger une belle filmographie en passant à côté de rôles dans des grands films. Dans un autre genre, on rappelle qu'Edward Norton a refusé de continuer à tourner dans le Marvel Cinematic Universe, alors qu'il avait commencé à incarner Hulk. Quand on voit l'ampleur pris par la machine, on se dit qu'il a peut-être manqué une autre belle occasion de changer le cours de sa carrière.

 

Voir aussi

Night and Day sur France 2 : cette scène d’action que Tom Cruise voulait faire à tout prix

Night and Day sur France 2 : cette scène d’action que Tom Cruise voulait faire à tout prix

Cameron Diaz et Tom Cruise sont poursuivis aux quatre coins du monde dans "Night and Day". Un film qui marque le retour de l’acteur au cinéma d’action en 2010, et pour lequel il a tenu à se faire plaisir.