Avatar 2 : pourquoi les scènes avec Spider ont été tournées deux fois ?

Avatar 2 : pourquoi les scènes avec Spider ont été tournées deux fois ?

Découvrez pourquoi, dans le second volet de la franchise "Avatar", les séquences incluant le personnage de Spider ont été systématiquement tournées deux fois.

Avatar 2 : on prend les mêmes...

Plus de dix ans après le phénomène Avatar, la suite de la saga de James Cameron est de retour sur nos écrans. Dans le long-métrage de plus de trois heures du réalisateur de Titanic, on retrouve bien sûr Jake et Neytiri. L'intrigue se déroule également des années après celle du premier film. On suit donc l'histoire du couple et de leurs enfants lors des nombreuses épreuves qu'ils traversent. En effet, dans Avatar 2, ces derniers doivent quitter leur foyer. L'occasion de s'aventurer sur des territoires encore inconnus de la sublime planète Pandora.

Alors qu'il retrouve une ancienne menace, Jake n'a d'autres choix que de participer à la guerre contre l'espèce humaine. Et justement, parmi les enfants dont le couple de protagonistes s'occupe, on peut noter la présence d'un certain Spider, qui a, à la différence de la plupart des personnages, une apparence humaine.

Entre deux eaux

Celui qui se nomme en réalité Miles Socorro n'est autre que le fils du principal antagoniste du long-métrage originel, à savoir le redoutable Miles Quaritch. A la fin du premier film - et à l'issue de l'affrontement entre Na'vi et humains -, Spider était trop jeune pour être cryogénisé. Plutôt que de retourner sur Terre comme les autres, le garçon a pu rejoindre le foyer des Sully.

Miles oscille donc entre deux espèces, mais force est de reconnaître qu'il est tout à fait à l'aise avec la culture Na'vi, à commencer par la langue. Ainsi, seuls son physique humain et ses sentiments ambivalents à l'égard de son père biologique le retiennent de devenir un Na'vi à part entière. Un changement qui - s'il pourrait survenir dans la suite de la franchise - aurait en tout cas arrangé les affaires de l'équipe technique sur ce second volet !

Avatar 2 : un véritable casse-tête ?

Dans une interview à Vanity Fair, James Cameron et son chef opérateur, Russell Carpenter, reviennent sur les difficultés occasionnées par le personnage de Spider. Le cinéaste, pourtant rompu aux tournages ambitieux, révèle que tout le processus incluant le jeune homme a été "horriblement compliqué". Un son de cloche que l'on retrouve chez Carpenter ! Ce dernier explique que les équipes ont dû faire particulièrement attention à l'intégration de ce personnage humain au milieu des Na'vi.

Les interactions entre les deux espèces sont bien plus nombreuses dans Avatar 2 que lors du premier opus. Il fallait donc veiller à ce que l'illusion soit parfaite. Un véritable travail d'orfèvre pour les techniciens, chargés de faire croire que tout ce petit monde se trouvait bel et bien au même endroit au même moment.

 Jack Champion - Avatar : La Voie de l'eau ©20th Century Studios
Jack Champion - Avatar : La Voie de l'eau ©20th Century Studios

Cameron révèle aussi que les séquences incluant Spider (Jack Champion) ont en fait été tournées plusieurs fois. Le jeune comédien a ainsi réalisé une double performance. En effet, il a fallu retourner avec l'acteur toutes les scènes qui relevaient de la performance capture.

A l'époque, ce dernier avait seulement treize ans. Deux ans plus tard, rebelotte pour les séquences, cette fois sans performance capture. Le cinéaste confie que, malgré quelques centimètres et un timbre de voix légèrement différent, la base initiale fonctionnait parfaitement. Grâce à des outils de pointe, il a ensuite été facile de fusionner les scènes tournées sans effets spéciaux avec celles qui en comportaient. Un travail de longue haleine pour un rendu somme toute mémorable !

 

Voir aussi

Gerard Butler a failli tuer Hillary Swank sur le tournage de P.S : I Love You

Gerard Butler a failli tuer Hillary Swank sur le tournage de P.S : I Love You

Dans "P.S. : I love you", Gerard Butler campe le regretté époux du personnage d'Hilary Swank. Selon les dires de ce dernier, la réalité a bien failli rencontrer la fiction lors d'un incident sur le plateau de tournage.