ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Avatar 2 : Sigourney Weaver en dit plus sur les impressionnantes scènes aquatiques

Avatar 2 : Sigourney Weaver en dit plus sur les impressionnantes scènes aquatiques

Avatar 2 n'arrivera qu'en 2022. Mais les dernières informations et interviews du casting continuent à défiler ces derniers mois. La dernière en date ? Celle de Sigourney Weaver, qui s'est exprimée sur le tournage intense que lui a fait subir James Cameron pour les scènes sous-marines. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'actrice âgée de 70 ans y a grandement mis du sien.

Avatar 2, le phénomène qui se fait attendre

Il y'a maintenant 11 ans, James Cameron revenait dans les salles avec un carton annoncé : Avatar. En effet, le cinéaste n'a pas failli à sa réputation :  2,744 milliards de dollars au box-office mondial, ce qui en a fait jusqu'à 2019 (et Avengers : Endgame) le plus gros succès de tous les temps. L'histoire d'Avatar est pourtant très banale : celle de Jake Sully, un Marine paraplégique qui va débarquer à Pandora, une planète géante et recouverte d’une jungle luxuriante. Au sein de cette planète, il va découvrir ses autochtones, les Na'vis, qui vivent en parfaite symbiose avec leur environnement. Grace à un programme créé par les terriens et nommé Avatar, Jake va contrôler un corps cloné Na'vi afin de se fondre dans leur population. Au fil de l'histoire, il va se prendre de sympathie pour ce peuple et tomber amoureux de l'une de ses membres, Neytiri. 

Si le pitch est très banal, le succès du long-métrage est principalement dû à ses prouesses techniques. En effet, une fois encore, James Cameron avait repoussé les limites de la technologie et des effets spéciaux, comme il l'avait fait pour Abyss, Terminator 2 et Titanic. A l'arrivée, Avatar a ravi les yeux de millions de spectateurs et est devenu un phénomène. 

Néanmoins, James Cameron avait rapidement fait état de plusieurs suites... qui se font toujours attendre. Certes, nous avons enfin une date pour cet Avatar 2 mais l'attente devient de plus en plus insoutenable !

Sigourney Weaver en mode Ripley

On sait que James Cameron aime faire les choses bien. L'homme est un perfectionniste et passe du temps sur chaque détail. En amoureux des profondeurs, le réalisateur a consacré une grande partie de son temps sur les prises de vues sous-marines, et a utilisé la performance capture pour qu'elles paraissent le plus réalistes possible, ce qui a évidemment demandé une grande participation de l'ensemble du casting.

Cela n'a pas été sans mal pour Sigourney Weaver qui a subi une formation intense avant de pouvoir faire les séquences aquatiques. 

Et pour se préparer à ce second épisode qui se déroulera en majorité dans le monde sous-marin de Pandora, en compagnie du peuple du Récif, l'actrice a passé beaucoup de temps à plonger en mer, en s'entrainant à retenir sa respiration pendant plus de six minutes :

Je ne me suis pas dit : "Tu ne peux pas faire ci ou ça". J'ai dit : "Laissez-moi essayer ! Et on verra." (...) On nous a appris à ne pas plisser les yeux ou à fermer la bouche. J'avais des poids autour de la taille ainsi que des plongeurs professionnels qui me ramenaient à la surface pour prendre de l'air à intervalles brefs et réguliers. (...) J'avais quelques inquiétudes. Mais c'est à ça que servait la formation. Je voulais vraiment le faire parce que je ne voulais pas qu'on pense : "Oh, elle est vieille, elle ne peut pas faire ça".

Quand on sait que l'actrice de 70 ans avait déjà eu affaire à des scènes aquatiques dans certains épisodes d'Alien, on se dit que Ripley a encore de beaux restes ! Rappelons d'ailleurs que pour ce second volet, Sigourney Weaver reprendra son rôle de Grace Augustine. 

Rappelons également que Kate Winslet se trouve aussi dans ce second volet. Et que pour ses retrouvailles avec James Cameron après Titanic, ce dernier lui en a aussi fait baver dans la formation sous-marine. En effet, l'actrice a du apprendre à faire de l'apnée et est parvenue à rester immergée sept minutes sans respirer !

Avatar 2 sortira le 16 Décembre 2022

 

Voir aussi

The Human Centipede : comment le réalisateur a menti pour produire son film

The Human Centipede : comment le réalisateur a menti pour produire son film

L'OVNI "The Human Centipede" a vu le jour accompagné d'une réputation sulfureuse. Le film de Tom Six se présenta avec un concept loufoque qui devait faire le bonheur des amateurs de genre. Mais comment le réalisateur a-t-il trouvé le financement ? En mentant aux producteurs !