ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Baby Driver : découvrez quelle scène a été modifiée au dernier moment par Edgar Wright

Comment transformer un problème en une idée de génie

Baby Driver : découvrez quelle scène a été modifiée au dernier moment par Edgar Wright

Sorti en 2017, "Baby Driver" a fait forte impression auprès de nombreux spectateurs grâce à son utilisation du son. Et Edgar Wright a usé de malice pour que la musique colle parfaitement à l’action de son long-métrage.

Baby Driver, le tour de force d’Edgar Wright

En 2017, Edgar Wright marque les esprits avec Baby Driver, son dernier long-métrage à la réalisation stylisée.  L’intrigue du film est centrée sur Baby, un jeune chauffeur prodige qui utilise ses talents derrière le volant pour aider des braqueurs de banques à échapper à la police lorsqu’ils ont besoin de ses services. Mais lorsqu’il rencontre Deborah, une jeune serveuse qui rêve de s’échapper de son quotidien, Baby est déterminé à tout plaquer pour partir avec elle. Seul problème, son employeur le force à effecteur un dernier contrat. Et lorsque celui-ci se passe mal, Baby va devoir improviser pour échapper à son passé…  

Pour incarner l’as du volant au centre de son film, Edgar Wright a choisi Ansel Elgort. Le choix s’est avéré payant puisque le jeune acteur et chanteur a séduit le public et la critique dans le rôle de Baby. Deborah est elle incarnée par Lily James, aussi séduisante dans son rôle que sa costar. Le reste de la distribution du film est impressionnant puisqu’on peut aussi y voir Jamie Foxx, Kevin SpaceyJon Hamm, Jon Bernthal, Eiza González ou même le musicien Flea.

Un coup de cœur appuyé subtilement

Au début de Baby Driver, le principal protagoniste est chargé par son employeur d’aller chercher des boissons pour la bande de criminels qu’il va assister lors de leur prochain braquage. Pendant un long plan-séquence rythmé et plein d’idées, il se rend donc dans un café. C’est là qu’il aperçoit pour la première fois à travers la vitre Debora, la jeune serveuse dont il va tomber amoureux. Et si on peut se rendre compte immédiatement que la serveuse tape dans l’œil de Baby dès qu’il l’aperçoit, Edgar Wright a pris la liberté d’appuyer le sentiment du principal protagoniste à l’aide d’un subtil changement en arrière-plan.

Baby Driver
Baby Driver © TriStar Pictures, Sony Pictures Releasing France

Lorsque Baby commande au comptoir et que la caméra tourne jusqu’à arriver derrière l’employé du café, on peut voir derrière le principal protagoniste un mural en face de la rue, à travers la vitre. Et un cœur noir se trouve en haut de ce mural. Mais quand le héros joué par Ansel Elgort remarque Debora qui passe devant le bâtiment, et la suit du regard, le cœur n’est plus noir mais rouge. Un moyen original de symboliser le sentiment qu’éprouve le personnage principal envers celui incarné par Lily James.

Un redémarrage improvisé

La musique est un des éléments les plus importants de Baby Driver. Le prodige de la conduite au cœur de l’intrigue souffre d’un problème aux tympans à cause d’un accident survenu lorsqu’il était enfant. Pour noyer le son strident qu’il entend constamment, il se promène partout avec des écouteurs et un iPod grâce auxquels il écoute de la musique non-stop. C’est même le cas lorsqu’il se trouve dans des situations extrêmes, dont les courses-poursuites qu’il effectue pour son employeur. Et l’un des choix de Wright avec la musique dans son film est de la faire coller le plus possible à l’action que l’on peut voir à l’écran. Or, pour respecter cela, le cinéaste a parfois dû improviser.

Baby Driver
Baby Driver © TriStar Pictures, Sony Pictures Releasing France

Lors de la deuxième scène de braquage du film, le réalisateur a choisi la chanson Neat, neat, neat du groupe The Damned pour accompagner les images. Mais au moment du tournage, le directeur de la photographie du film, Bill Pope, a fait remarquer à Wright que la musique n’était pas assez longue pour couvrir toute la durée de la scène. C’est à ce moment que le réalisateur britannique a choisi d’ajouter le moment où Baby recommence la chanson à zéro dans la scène. Le cinéaste a ainsi trouvé un autre moyen original de faire coller la bande-son à l’action, tout en soulignant encore plus l’importance de la musique dans la vie du personnage principal.

 

Voir aussi

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Plus de 40 ans après sa sortie, "Alien, le huitième passager" est toujours aussi terrifiant. Mais qui se cachait sous le costume de la créature culte ?