Banlieue 13 : découvrez le parcours de David Belle et Cyril Raffaelli, les deux stars du film

Banlieue 13 : découvrez le parcours de David Belle et Cyril Raffaelli, les deux stars du film

En 2004, le cinéaste Pierre Morel met en scène « Banlieue 13 » avec deux acteurs peu connus en tête d'affiche. Retour sur la carrière de Cyril Raffaelli et David Belle, les deux cascadeurs français d'élite et stars du film qui ont pris d'énormes risques sur le tournage.

Banlieue 13 : les yamakasi des temps modernes

Après Yamakasi en 2001, Banlieue 13 voit le jour en 2004. Réalisé par Pierre Morel, le long-métrage suit les aventures de Damien, incarné par Cyril Raffaelli, un policier expert en arts martiaux et en parkour, confronté à une affaire sans précédent. Aidé de Leito (David Belle), un banlieusard lui aussi expert en parkour, les deux hommes vont devoir récupérer un bombe qui menace la France entière.

Banlieue 13
Banlieue 13 ©EuropaCorp Distribution

Avec le temps, Banlieue 13 est devenu un film culte du cinéma français populaire. Le long-métrage est surtout un film d'action impressionnant grâce aux cascades hallucinantes de Cyril Raffaelli et de David Belle, ses deux comédiens principaux.

Deux spécialistes du parkour

Cyril Raffaelli est un expert en arts martiaux depuis son adolescence. Champion du monde de kung-fu Wu Shu en 1997 et Champion de France de boxe chinoise en 1998, il est repéré par Luc Plamondon, qui lui offre son premier rôle dans Starmania. Parallèlement à ses nombreuses activités sportives, Cyril Raffaelli se lance dans une carrière cinématographique comme cascadeur et chorégraphe. On le retrouve rapidement dans de nombreuses productions françaises comme La Vérité si je mens, Dobermann, Jeanne d'Arc, Taxi 2, Yamakasi, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, Le Pacte des loups, Le Transporteur ou encore Les Rivières Pourpres 2.

Il a par la suite également travaillé pour des productions américaine comme L'Homme au masque de fer et L'Incroyable Hulk. On peut également le retrouver en tant que comédien face à Bruce Willis dans Die Hard 4 : Retour en enfer.

Rand (Cyril Raffaelli) - Die Hard 4
Rand (Cyril Raffaelli) - Die Hard 4 ©20th Century Fox

David Belle est le fondateur du groupe Yamakasi et de la discipline du parkour en France. Athlète hors pair, il est rapidement remarqué par Luc Besson qui lui propose de produire un film Yamakasi. Mais ses relations tendues avec ses anciens compagnons l'empêchent de participer au long-métrage. Le cinéaste n'oublie cependant pas le jeune comédien qu'il rappelle pour Les Rivières pourpres 2. C'est sur le tournage de ce long-métrage que David Belle croise la route de Cyril Raffaelli. Les deux hommes deviennent rapidement amis et vont partager l'affiche, en 2004, de Banlieue 13.

Banlieue 13
Banlieue 13 ©EuropaCorp Distribution

Banlieue 13 : des cascades hallucinantes

Avec Banlieue 13, Pierre Morel et Luc Besson réunissent donc à l'écran Cyril Raffaelli et David Belle. L'idée est, évidemment, de proposer un spectacle d'action sans précédent porté par deux spécialistes de leur discipline. Lors de la promotion du film, Pierre Morel a déclaré que :

Le public a besoin de vrai héros, plus seulement d'acteurs qui font semblant. Les sportifs, les cascadeurs sont en train de devenir de vrais stars. Le coté réaliste de l'action plaît de plus en plus au spectateur à la recherche de sensations extrêmes.

David Belle et Cyril Raffaelli ont tellement l'habitude de voltiger en milieu urbain, sans protection, qu'ils ont insisté auprès de la production de Banlieue 13 pour réaliser leurs cascades sans sécurité. Évidemment, les producteurs ont refusé de mettre en danger les deux comédiens. Cyril Raffaelli raconte que :

Lorsqu‘on nous a parlé sécurité sur le plateau, David et moi on leur a montré la K7 de démo avec ce qu'on avait fait en live. Dans ma démo, je fais un salto d'un immeuble à l'autre, au quinzième étage. Pas de matelas, rien. On a une confiance absolue en nous. La production nous a rappelé qu'on était les acteurs principaux et que si l'un de nous se faisait mal, le tournage était terminé.

L'équipe de production a donc forcément exigé des matelas, des filets, mais aussi des câbles pour sécuriser les deux stars. À force de parlementer, et de démontrer leur capacité à réaliser des cascades impressionnantes, les deux acteurs ont réussi à mettre leurs producteurs en confiance. À l'arrivée, plus de 90% des cascades ont été réalisées sans aucun trucage.

 

Voir aussi

C'est quoi Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, le nouveau Marvel Studios Special Presentation ?

C'est quoi Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, le nouveau Marvel Studios Special Presentation ?

Après les deux premiers volets de la saga « Les Gardiens de la Galaxie », le cinéaste James Gunn est de retour derrière la caméra pour mettre en scène un épisode de la licence un peu spécial : « Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes ». Focus sur ce deuxième Marvel Studios Special Presentation, disponible sur Disney+.