ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Batman Begins : le jour où un conducteur ivre a eu un accident avec la Batmobile

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Batman Begins : le jour où un conducteur ivre a eu un accident avec la Batmobile

Christopher Nolan a su réanimer Batman avec sa trilogie acclamée. Dès le premier volet, "Batman Begins", le réalisateur a présenté une nouvelle déclinaison du héros, ainsi que de sa Batmobile. Le célèbre véhicule a été impliqué, lors du tournage, dans un accident avec un chauffeur alcoolisé.

Batman Begins : un renouveau

Quand Batman Begins sort le 15 juin 2005, nous sommes 8 ans après la catastrophe Batman & Robin. La dernière apparition du Chevalier Noir dans les salles obscures. Film unanimement considéré comme mauvais, pour des raisons assez évidentes. Le super-héros méritait bien entendu de revenir par la grande porte, avec un traitement qui allait lui redonner toute sa grandeur.

Arrive donc Christopher Nolan, réalisateur britannique que l'on commençait à voir grimper à Hollywood. Dans Batman Begins, il offre au personnage une nouvelle origin story. On repasse donc par l'habituel meurtre des parents et la souffrance d'un enfant orphelin qui veut dédier ses années à venir au combat contre les criminels. Le scénario le propulse dans La Ligue des ombres, une organisation menée par Ra's al Ghul (Liam Neeson) qui lui permet de s'endurcir. Une fois revenu dans sa ville de Gotham, il va faire son possible pour mettre de l'ordre dans les rues. Aidé par un arsenal innovant et son fidèle majordome, Alfred (Michael Caine).

Batman Begins
Batman (Christian Bale) - Batman Begins ©Warner Bros.

Christopher Nolan ne révolutionne pas le background de Batman avec ce film, ni avec la trilogie dans son ensemble. Mais il injecte dans l'ensemble un style qui fait mouche. Son approche se veut réaliste. Plus sombre, aussi. Son Bruce Wayne est habité par des questionnements intérieurs et ses adversaires lui imposent autant un défi physique que psychologique. On comprend aisément que la trilogie a cartonné. Christopher Nolan a su prendre par le bon bout l'univers, en n'hésitant pas parfois à imposer des choix forts.

Comme au sujet de la Batmobile, qui a ici été transformée en une sorte de tank. Nous avions l'habitude d'une forme plus élancée, avec des rappels aux attributs d'une chauve-souris. Pas de ça ici, si ce n'est le noir, qui reste une donnée inamovible. Le Dark Knight arpente cette fois les rues avec un bolide blindé, doté de grosses roues. On peut ne pas aimer cette version, qui affiche des inspirations militaire, mais elle a le mérite d'essayer quelque chose en phase avec l'esprit de ce nouveau Batman.

Un accident inattendu avec la Batmobile

Une personne en particulier doit encore se souvenir de sa rencontre avec elle. Lors du tournage, un conducteur alcoolisé sans permis a eu la malchance de croiser la Batmobile dans les rues de Chicago. L'homme a paniqué et a tout simplement foncé dedans. Après l'accident, il se serait expliqué en clamant qu'il pensait que des aliens venaient d'atterrir sur Terre avec un étrange véhicule. Heureusement, personne n'a été blessé. L'accident est survenu alors que la production était en train de déplacer la Batmobile lors d'une pause dans les prises de vue. Un tel engin ne peut passer inaperçu dans la rue et tout le monde s'arrêtait pour la regarder.

Batmobile
Batmobile ©Warner Bros.

Étant donné que plusieurs véhicules avaient été construits, celui endommagé n'a pas été un énorme problème à gérer. En revanche, si on évoque l'accident avec un air amusé, il aurait pu se finir d'une manière plus dramatique. L'homme qui conduisait la voiture n'était pas en pleine possession de ses moyens et aurait tout autant pu se tuer que tuer quelqu'un. Et on ne parle pas juste d'un homme qui a paniqué, rappelons-le. Il était sous l'emprise de l'alcool et sans permis valide. Le film aurait pu, contre son gré, s'offrir un bad buzz avant même sa sortie. Comme quand a eu lieu la tuerie d'Aurora dans le Colorado lors d'une première de The Dark Knight Rises. Un déséquilibré avait ouvert le feu sur le public, faisant 12 morts et une cinquantaine de blessés.

 

Voir aussi

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Plus de 40 ans après sa sortie, "Alien, le huitième passager" est toujours aussi terrifiant. Mais qui se cachait sous le costume de la créature culte ?