MENU
Accueil > News > Cinéma > Black Christmas : un nouveau remake du film d’horreur culte par Jason Blum

Black Christmas : un nouveau remake du film d’horreur culte par Jason Blum

Le premier slasher de l’histoire du genre va avoir droit à un nouveau remake, après celui de 2006. L’omniprésent Jason Blum est évidemment à la production et le film dispose déjà d’une date de sortie idéalement placée pour en faire un petit carton.

Juste avant que John Carpenter terrorise en 1978 les spectateurs avec l’immense Halloween, un autre film était venu poser les bases de ce sous-genre qu’est le slasher. En 1974 sort sur les écrans Black Christmas. Une autre fête sacrée pour un autre carnage. Le long-métrage signé Bob Clark se déroule dans une résidence étudiante pour filles en pleine période hivernale. Certaines sont rentrées au bercail pour célébrer en famille ce qui doit l’être, et d’autres sont restées. Lorsque ces dernières commencent à recevoir des appels téléphoniques vulgaires et menaçants, elles pensent qu’un simple détraqué s’amuse à les effrayer. Mais quand l’une d’elles disparait soudainement, la peur commence à s’installer. Même la police ne sait pas comment réagir. C’est alors qu’elles vont comprendre qu’elles ne sont plus du tout en sécurité dans la résidence et que la menace est même plus proche qu’elles ne le pensaient.

Lorsqu’on revoit le film, on comprend qu’il n’ait pas eu la même popularité qu’Halloween. Si beaucoup d’éléments mettent en place les principaux motifs du slasher et que son influence sur le chef d’oeuvre de Carpenter est perceptible, Black Christmas n’a pas le quart de sa puissance. Ce qui ne l’a pas empêché avec le temps de gagner en attractivité, les fans d’horreur lui ont monté une petite réputation sympathique et ce titre de premier slasher de l’histoire attise toujours la curiosité de quelques néophytes en la matière. En 2006, un remake sorti chez nous en DTV. Il sera suivi en 2019 d’une nouvelle version, produite par une figure incontournable en ce moment dans le paysage horrifique, à savoir Jason Blum.

Des femmes plus fortes face au tueur !

Le pitch reprend les bases du film original mais le modifie légèrement pour l’inscrire dans l’air du temps. Le synopsis annonce que l’assassin va comprendre que les femmes de cette génération sont plus téméraires et ne comptent pas se laisser faire aussi facilement. On comprend que le film va présenter des potentielles victimes fortes, en accord avec cette mouvance actuelle permise par une révolution féministe post-Weinstein, capables de se défendre et de faire galérer le tueur. Ce sous-texte sera porté à l’écran par une femme, Sophia Takal, qui co-signe le scénario avec April Wolfe. Et c’est Imogen Poots qui a été choisie comme actrice principale.

Connaissant les méthodes de production de Jason Blum, le film est destiné à ne pas être un échec. Le garçon a forgé sa réputation sur ces petits budgets qui permettent aux réalisateurs de jouir d’une vraie liberté en contre-partie. Pour que le remake rencontre le public, sa sortie aux USA est déjà planifiée à la parfaite date du vendredi 13 décembre 2019. Une première affiche à découvrir ci-dessous est disponible :

Voir aussi
J'accuse
J’accuse : les avant-premières perturbées à Paris

Alors que J'accuse sort le 13 novembre au cinéma, les avant-premières parisiennes du film n'ont pas été de tout repos. Au cinéma Le Champo, des militantes féministes ont bloqué l'accès à la salle, appelant au boycott du film. La projection a été annulée.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis