ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Blade Runner 2049 : Ridley Scott envisage des suites

Blade Runner 2049 : Ridley Scott envisage des suites

Blade Runner 2049 sortira le 4 octobre prochain, réalisé par Denis Villeneuve, metteur en scène talentueux qui a porté des films tels que Prisoners, Sicario et le récent Premier Contact. Avec ce nouveau projet de long-métrage, Villeneuve continue l’oeuvre mythique de Ridley Scott, qui pourrait bien connaître de nombreuses autres suites, selon les dires de son créateur.

Les premières images et vidéos de Blade Runner 2049 laissent présager une très belle reprise pour ce classique de science-fiction sorti en 1982, mettant en scène Harrison Ford et Rutger Hauer. Un sequel qui permet à Ridley Scott d’envisager d’autres suites pour son oeuvre, lui qui a déjà largement enclenché ce processus au sujet de la saga Alien dont le dernier volet Alien : Convenant est sorti il y a peu. Dans une interview accordée au site CinemaBlend, le réalisateur de Gladiator (qu’il aimerait d’ailleurs faire renaître) avoue s’inspirer de la démarche de George Lucas concernant Star Wars. Un univers largement développé par son créateur et qui a donné lieu à trois trilogies.

Pour Ridley Scott, cette démarche est riche de promesses et lui permettrait de développer profondément tout l’univers de Blade Runner. Il serait « stupide » de ne pas faire de suites selon lui, discours prouvant sa volonté d’explorer davantage toute l’intrigue du film originel et de ses éventuelles ramifications. En attendant de voir ce que donnera ce projet de suites, on sait déjà que Blade Runner 2049 mettra en scène Ryan Gosling, Harrison Ford, Ana De Armas mais aussi Jared Leto. Le film sortira le 4 octobre et nous offre déjà une très belle bande-annonce.

Camille Muller (Le 27 juin 2017)

 

Voir aussi

Impitoyable sur France 3 : pourquoi Clint Eastwood a failli passer à côté de son western culte ?

Impitoyable sur France 3 : pourquoi Clint Eastwood a failli passer à côté de son western culte ?

"Impitoyable" marque les adieux de Clint Eastwood au western. Un chef d’œuvre qui le consacre en tant qu’auteur et lui permet de faire son premier triomphe aux Oscars. Pourtant, le cinéaste et comédien a bien failli voir ce projet qu’il affectionne énormément lui échapper.