ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Blade Runner 2049 : une actrice du film de Ridley Scott critique son caméo dans la suite

Sean Young sort l'artillerie lourde

Blade Runner 2049 : une actrice du film de Ridley Scott critique son caméo dans la suite

En 2017, la sortie de "Blade Runner 2049" est un évènement. En effet, le premier volet sorti 35 ans plus tôt est considéré comme un chef-d'oeuvre de la science-fiction. À l'époque, l'actrice Sean Young faisait partie du casting principal du film. Et son expérience avec Ridley Scott ainsi que son caméo en CGI dans la suite de 2017 ne semblent pas lui avoir plu du tout....

Blade Runner : une influence majeure

Avec son scénario inspiré librement du roman de Philip K. Dick, Ridley Scott souhaitait réaliser une œuvre grandiose avec Blade Runner en 1982. Pourtant, l'entreprise fut difficile entre tournages compliqués, conflits avec Harrison Ford, et modification du montage du film par les producteurs. À sa sortie, le film va diviser la presse et sera soumis à une rude concurrence avec d'autres gros blockbusters comme E.T ou The Thing. Un semi-échec critique et commercial donc. 

Il faudra attendre plusieurs années pour que le film connaisse une meilleure notoriété, notamment grâce à la version Director's cut de Ridley Scott en 1992. Dès lors, Blade Runner va non seulement devenir un film immensément culte et une grande référence pour le genre SF et cyberpunk. Sans ce long-métrage de Ridley Scott, un anime tel que Ghost in The Shell n'aurait par exemple peut-être jamais vu le jour...

En 2016, Blade Runner 2049, suite au premier volet réalisée par Denis Villeneuve, voit le jour. On y retrouve Harrison Ford et Edward James Olmos, accompagnés par des "petits" nouveaux tels que Ryan Gosling, Jared Leto, Robin Wright ou bien encore Ana de Armas. Cette suite est également marquée par le caméo en motion capture de Sean Young, qui tenait un rôle primordial dans le chef-d'œuvre de 1982.

Un caméo "de mer**" selon Sean Young

Agée aujourd'hui de 61 ans, l'actrice n'a pas eu la grande carrière et la notoriété que sa performance dans Blade Runner pouvait laisser présager, malgré quelques rôles dans des films populaires tels que Dune, Wall Street et Ace Ventura. Pire, elle est "distinguée" en 1997 d'un double Razzie Award pour un double rôle dans Un baiser avant de mourir... 

Dans les colonnes du Daily Beast, Sean Young est revenue sur plusieurs incidents qui ont semé des embuches sur sa prometteuse carrière. Parmi elles, il y a sa relation toxique avec Ridley Scott sur le plateau de Blade Runner. Selon elle, le réalisateur aurait été vexé d'avoir été, sur le plan personnel, "recalé" par l'actrice. Scott aurait ensuite fait en sorte de rendre plus agressive la fameuse séquence de sexe entre son personnage et celui de Ford. Un tournage difficile pour l'actrice qui n'a plus été rappelée par le réalisateur durant les années suivantes. Cela explique sans doute pourquoi elle ne réapparaît que sous forme numérique dans Blade Runner 2049 et qu'elle ne mâche pas ses mots au sujet de ce caméo :

C'était de la mer**, n'est-ce pas ? Je n'ai rien pu faire. Ils savaient que le public serait mécontent si je n'apparaissais pas, et ils ne voulaient pas que je critique la démarche publiquement. Alors ils m'ont payée, m'ont fait signer un contrat de confidentialité, et ont offert 30 secondes à mon personnage. Ils ont offert un job à mon fils Quinn dans les effets spéciaux, alors j'ai dit que tout était pardonné.

Blade Runner 2049
Rachel (Sean Young) - Blade Runner 2049 ©Scott Free Productions

Steven Spielberg et Oliver Stone également taclés

La masculinité toxique au sein de certains pontes d'Hollywood ne s'arrêterait pas qu'à Ridley Scott, selon Sean Young. L'interprète du Replicant Rachel affirme ainsi que des metteurs en scène tels que Warren Beatty, Steven Spielberg et Oliver Stone ont également tenté de mettre un frein à sa carrière pour des raisons diverses. Pour ce dernier, elle l'accuse d'avoir réduit son rôle dès lors qu'elle aurait défendu Daryl Hannah sur le plateau de tournage de Wall Street. Elle en profite également pour égratigner Charlie Sheen dont le comportement envers elle aurait été plus qu'abject... Vous l'aurez compris, Sean Young est en colère et elle n'a pas la langue dans sa poche !

 

Voir aussi

Découvrez ce que Tom Cruise ne doit pas faire durant ses cascades

Découvrez ce que Tom Cruise ne doit pas faire durant ses cascades

Tom Cruise fait partie de ces rares acteurs hollywoodiens qui assurent eux-mêmes la majorité de leurs cascades. Un réel plaisir qui se lit un peu trop sur son visage lors de ce type de séquences. La star de "Mission impossible" doit donc éviter de sourire à tout prix, chose qui n'est pas toujours facile pour lui.