MENU
Accueil > News > Cinéma > Bohemian Rhapsody : la Chine censure les références à la sexualité de Mercury

Bohemian Rhapsody : la Chine censure les références à la sexualité de Mercury

Bohemian Rhapsody vient de sortir sur les écrans chinois et le public local ne pourra pas voir le même film que nous. La censure est passée par là pour retirer la majorité des références à la sexualité de Freddie Mercury. Plus de deux minutes passent à la trappe suite à cette décision.

Après l’Egypte, au tour de la Chine de sortir une version tronquée de Bohemian Rhapsody. Le biopic sur le groupe Queen n’a pas échappé aux censeurs qui ont vu d’un très mauvais œil le fait que le film aborde l’homosexualité de Freddie Mercury. Pourtant, son orientation sexuelle est inhérente à son identité. La pratique est d’une malhonnêteté effarante. La Chine ne veut pas passer à côté d’un succès mais s’arrange pour ne prendre que ce qui l’intéresse. Le comité de censure a estimé qu’il se devait de retirer les passages qui évoquent des « comportements sexuels anormaux » – et ce, alors que l’homosexualité n’est pas considérée comme un délit ou une maladie mentale en Chine.

Concrètement, comme le révèle la BBC, c’est plus de deux minutes qui sont enlevées. Le tournage du clip I Want to Break Free, avec le groupe déguisé en femmes, ne sera pas visible. Ni le baiser entre Mercury et son manager, et encore moins le coming out fait à Mary Austin, la petite amie du chanteur. Même sanction pour la rencontre avec Jim, absente du montage. Ce qui provoque une forte incompréhension de la part des spectateurs car le personnage réapparait plus tard dans le film alors que son introduction a été écartée. Mais, étrangement, la scène du coming out avec les parents a par contre été gardée. Ces coupes sont plus que floues et sont régies par un règlement opaque. Preuve que les minorités sexuelles ne sont pas encore représentées comme elles le devraient en Chine et que le gouvernement préfère limiter leur présence dans l’art.

Cette censure rappelle forcément ce qui se passe en ce moment avec Rocketman, le biopic sur Elton John. La Paramount craint que le film soit R Rated (interdit aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés) à cause d’une scène homosexuelle assez explicite. Rater le PG-13 pourrait avoir une influence sur le résultat commercial du film et pourrait pousser le studio à revoir sa copie. Comment ne pas relever l’hypocrisie de l’industrie américaine si cette information sortie par le Daily Mail venait à se confirmer ? S’attaquer à une icône gay implique forcément de devoir composer avec son identité. Si pour Bohemian Rhapsody le mal est fait, on espère que le Rocketman de Dexter Fletcher sortira tel quel.

Voir aussi

#LesFilmsDeLaHonte : à l’attaque de Conan le Destructeur

Chaque semaine, les rédacteurs de CinéSérie vous partagent l’un de leurs pires films préférés. Aujourd’hui, c’est au tour du film d’action aventureux "Conan le Destructeur" d’être non plus détruit mais recueilli dans nos cœurs ayant honteusement vibré.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis