Bond 25 : Danny Boyle a-t-il voulu tuer l'agent 007 ?

Bond 25 : Danny Boyle a-t-il voulu tuer l'agent 007 ?

Qu'est-ce qui avait pu pousser Danny Boyle à laisser vacant le poste de réalisateur de "Bond 25" ? Le britannique aurait eu des idées un peu trop extrêmes aux yeux des producteurs et de son interprète principal Daniel Craig. On découvre enfin les raisons de son départ.

Le "différent artistique", cet argument si souvent évoqué pour justifier qu'un réalisateur quitte un projet sans une explication précise. Il a notamment été de sortie lorsque Danny Boyle a été remplacé à la direction de Bond 25. Depuis, c'est Cary Fukunaga qui a repris le bébé. Un changement dont on ne va pas se plaindre, on a bien plus hâte de voir ce que ce réalisateur de la nouvelle génération va faire avec un matériau aussi culte.

Le média britannique The Daily Star rapporte les dessous du départ de Boyle. Il aurait émis quelques idées qui ne plaisaient pas forcément aux producteurs. Le gros point de discorde concerne le sort de James Bond, que le réalisateur souhaitait faire mourir à la fin du film. Pas par pur plaisir, mais simplement pour que la licence puisse ensuite repartir sur de nouvelles bases avec un nouveau héros. Un choix qui aurait été audacieux et surtout inédit. Jamais quelqu'un auparavant n'avait en effet imposé cette idée. Le faire souffrir est une chose, mais le tuer en est une autre beaucoup plus complexe.

Cette idée de Boyle était motivée par le départ fort probable de Daniel Craig après ce 25ème film. L'acteur ne devrait en effet plus endosser le costard de 007, portant son total à 5 apparitions et surtout une participation à quelques-uns des meilleurs opus (Skyfall, Casino Royale). Mais d'après l'article, Craig n'était pas non plus très chaud pour que son personnage meure. De telles divergences ont forcément été mal vécues par Boyle, loin d'être un nouveau-venu dans le milieu. Quand il ne peut faire ce qu'il souhaite, autant laisser tomber. Pour nous, spectateurs, la proposition aurait pu être intéressante afin de refermer ce chapitre initié en 2006. Du point de vue des producteurs qui misent leur argent, la décision de ne pas emprunter cette voie clivante est compréhensible.

Concernant le nouveau scénario, des réajustements sont effectués en ce moment par Scott Z. Burns. L'intrigue n'a pas été révélée par le studio. La seule information connue, certes maigre, veut que le prologue se déroule en Italie, à Matera. La production débutera normalement le mois prochain. Le film est dernièrement souvent évoqué pour son casting. Rami Malek devrait être le bad guy et Lupita Nyong’o serait pressentie pour devenir la James Bond Girl. Léa Seydoux, Ralph Fiennes, Ben Whishaw et Naomie Harris sont tous de retour dans leurs rôles respectifs.

La date de sortie français est prévue le 8 avril 2020.

 

Voir aussi

Tom Cruise a 60 ans : ses dix rôles incontournables

Tom Cruise a 60 ans : ses dix rôles incontournables

Tom Cruise peut se targuer d'avoir collaboré avec certains des plus grands réalisateurs de l'industrie hollywoodienne, de Stanley Kubrick à Paul Thomas Anderson, en passant par Michael Mann, Steven Spielberg et Brian De Palma. À l'occasion des soixante ans de l'acteur, retour sur nos dix rôles favoris de la superstar.