Bond 25 : Rami Malek avait une condition pour accepter le rôle

Bond 25 : Rami Malek avait une condition pour accepter le rôle

Beaucoup auraient signé sur le champ pour tourner dans un James Bond, sans réclamer des conditions particulières. Rami Malek, lui, a demandé à ce que son personnage de méchant respecte certains critères avant de s'engager. L'acteur a expliqué pourquoi il avait accepté.

Il y a trois rôles importants à ne jamais négliger dans un James Bond. Le premier, le principal, celui de l'agent 007. Ensuite, la James Bond girl, qui doit être plus qu'une belle plante. Et, enfin, celui du méchant. Si lors du casting, le studio se loupe pour l'un d'entre eux, on pourra dire qu'il manquera quelque chose.

Rami Malek donne ses exigences

Dans Bond 25, c'est Rami Malek qui était convoité pour donne vie au bad-guy en face de Daniel Craig. L'acteur aux origines égyptiennes sort tout juste du carton Bohemian Rhapsody et peut se permettre d'exiger certaines conditions pour ses prochains rôles. Il n'était pas question de tourner dans le film, désormais réalisé par Cary Fukunaga, sans s'assurer que le personnage qu'il incarnera correspondra à certains critères. Lors d'une interview pour le Daily Mirror (via Deadline), il a donné la raison sine qua non afin qu'il donne son accord :

J'ai dit : "nous ne devons pas pouvoir l'identifier avec des actes terroristes qui reflètent une idéologie ou une religion." C'est un très bon personnage et je suis très excité. Mais c'était une chose dont j'ai discuté avec Cary... Il n'avait clairement pas cette vision. Donc, il est une sorte de terroriste très différente.

À une époque très sensible sur ces questions, Rami Malek voulait s'éviter une polémique inutile en marge de la sortie du film et ne pas être associé à un mouvement qu'il ne cautionne absolument pas. Certains parleront de caprice, d'autres trouveront son attitude légitime. On laisse chacun libre de penser ce qu'il veut. Né de parents d'immigrés égyptiens, Rami Malek ne voulait pas qu'on l'engage pour de mauvaises raisons à cause de ses racines.

De ce que l'on sait, Malek incarnera un méchant adepte de la technologie qui poussera notre héros dans ses derniers retranchements. On espère qu'il sera à la hauteur de l'enjeu. Bond 25 sera la dernière apparition de Daniel Craig dans ce rôle, portant son total à 5 films. Cet épisode charnière est actuellement en tournage à Londres. La date de sorte française est toujours prévue le 8 avril 2020.

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.