MENU
Accueil > News > News Cinéma > Bong Joon-ho ne réalisera pas de Marvel et son explication est drôle
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Bong Joon-ho ne réalisera pas de Marvel et son explication est drôle

D’une manière ou d’une autre, beaucoup de cinéastes majeurs ont fait part de leur avis sur les films Marvel, véritables machines à cash des studios hollywoodiens. Bong Joon-ho, avec la même intelligence qui caractérise ses films, a répondu, sans se placer du côté des critiques ou de celui des fans, mais en évoquant une raison personnelle.

2019 a été l’année de la consécration pour le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho, couronné d’un succès critique et populaire pour son film Parasite, Palme d’or au Festival de Cannes et indéniablement un des chefs-d’oeuvre de l’année. Avant Parasite, l’auteur s’était déjà fait une très belle réputation avec des films comme par exemple The Host, Mother, Okja et Snowpiercer. Des films virtuoses, abordant des histoires différentes mais avec une cohérence du geste : un regard unique porté sur les vices et les inégalités de nos sociétés.

Bong Joon-ho : « Je me sens oppressé »

Il est aujourd’hui considéré comme un des réalisateurs les plus accomplis et les plus influents, et compte parmi ses fans un certain Quentin Tarantino. À ce titre, lors d’une interview donnée en octobre à Variety, la question de savoir s’il pourrait réaliser un film Marvel lui a été posée, manière élégante de lui demander sa position sur le sujet clivant du moment. Et avec autant d’élégance et d’humour, Bong Joon-ho a donné une réponse surprenante.

J’ai un problème personnel avec ça. Je respecte la créativité des films de super-héros, mais que ce soit dans la vie ou au cinéma, je ne supporte pas les gens qui portent des collants. Je ne porterai jamais quelque chose comme ça, et le fait de simplement voir quelqu’un en collants m’est mentalement difficile. Je ne sais plus où regarder, et je me sens oppressé. La plupart des super-héros portent des collants, donc je ne pourrai jamais en réaliser un.

Même si la réponse vient avec aplomb, il faut lire l’ironie pince-sans-rire du réalisateur dans ces propos, qui s’évite une réponse polémique par cette explication. Et on peut aussi y voir une remarque bien placée sur le cahier des charges esthétique des films Marvel. On se doute cependant, qu’avec sa capacité à rendre à l’écran un univers de bande-dessinée avec du budget, comme c’était le cas pour Snowpiercer, un film de super-héros de Bong Joon-ho serait plutôt très intéressant.

Voir aussi
Ghostbusters L’Héritage : un superbe poster et quelques photos en attendant la bande annonce

"Ghostbusters : L'Héritage" a révélé une toute nouvelle affiche, quelques photographies et certains nouveaux détails de l'intrigue avant le lancement de la première bande annonce ce lundi 9 décembre 2019.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis