Accueil > News > Cinéma > Ça : les peintures qui ont inspiré Muschietti

Ça : les peintures qui ont inspiré Muschietti

Que ce soit pour « Ça » ou pour « Mama », les créatures sorties de l’imaginaire d’Andy Muschietti, sont inspirées par un peintre européen que l’on connait très bien.

Comme on a pu le voir dans le film Ça, le « monstre » peut prendre diverses apparences en dehors du clown Pennywise (Grippe-sou), par exemple celle d’un lépreux ou encore d’un loup-garou. L’une d’entre elles, une des plus flippantes du film (dixit Stephen King himself), est celle de la joueuse de flûte.

Stanley en fait les frais

La créature du film joue sur les peurs de chacun des enfants. Le personnage de Stanley (Wyatt Oleff), est très effrayé par une toile accrochée dans le bureau de son père, représentant une joueuse de flûte. Chaque fois qu’il passe devant, il ose à peine la regarder. Oui mais cette fois, le tableau tombe et lorsqu’il se baisse pour le ramasser, la musicienne a disparu ! Stan entend alors le son d’une flûte retentir derrière lui…

C’est à ce moment là que nous découvrons cette femme appelée Judith (interprétée par Tatum Lee), venue tout droit de l’esprit du réalisateur Andy Muschietti. Avec son visage informe, elle a dû vous rappeler celle du précédent film de Andy : Mama. Ces deux créatures ont le même visage long, émacié, déformé et un regard vide similaire.

Dans un entretien qu’il a accordé au New York Times, il a révélé que Judith était d’inspiration artistique. En effet, elle est totalement inspirée des œuvres de Modigliani, ce qui avait déjà été le cas pour Mama.

C’est une transcription directe d’une peur d’enfant très personnelle. Chez moi, il y avait une reproduction d’un tableau de Modigliani que je trouvais terrifiant. Et l’idée de me retrouver face à l’incarnation de la femme représentée dessus, me rendait fou.

Andy Muschietti continue en parlant du travail du peintre italien :

Il fait souvent ces portraits avec des personnages tout en longueur. Sa vision des humains était avec des cous allongés, des visages tordus et des yeux vides la plupart du temps. En tant qu’enfant, vous ne  voyez pas son travail comme un style artistique. Vous le voyez monstrueux. 

On dirait bien que les peintures de Modigliani ont hanté le réalisateur de Ça dès le moment où il a posé les yeux dessus quand il était enfant ! Il en résulte la création de ces deux femmes aux visages atroces, Judith et Mama. Pour rappel, le film Ça est en salle depuis le 20 septembre.

Ci-dessous un aperçu du travail d’Amedeo Modigliani :

Voir aussi

Que devient David Boreanaz ?

L’acteur américain de 49 ans en aura fait saliver plus d’un(e) avec sa gueule d’ange et son regard de chien battu dans la série fantastique Buffy contre les vampires de Joss Whedon. Angel et sa Buffy, Buffy et son Angel, autrement dit les feux de l’amour façon suceurs de sang. Mais David Boreanaz c’est aussi Bones et de nombreux autres projets, entre production et réalisation.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis