C'est officiel, Amazon rachète la MGM et James Bond

MGM chez Amazon, c'est fait !

C'est officiel, Amazon rachète la MGM et James Bond

La Metro-Goldwyn-Mayer Inc. est parvenue à se faire racheter. Le studio qui détient notamment la licence James Bond vient de trouver un accord avec Amazon à hauteur de plus de 8 milliards de dollars. Un gros coup pour le géant du e-commerce !

Amazon s'offre la MGM

Il se dit depuis l'année dernière que la mythique MGM est sur le marché. Touché par des problèmes financiers, le studio était dans une mauvaise posture et ne pouvait plus subvenir à ses besoins. Plusieurs potentiels acheteurs étaient intéressés par cette acquisition, alors que les actifs étaient valorisés à 5,5 milliards de dollars. Pas plus tard que la semaine passée, on apprenait qu'Amazon était en pôle position pour rafler la mise mais les négociations étaient encore en cours. Tout juste quelques jours après, l'affaire vient déjà d'arriver à son dénouement. L'entreprise détenue par Jeff Bezos vient donc de débourser 8,45 milliards de dollars (quasiment 7 milliards d'euros) pour prendre possession de la major représentée par le fameux lion rugissant.

Un rachat qui vise à renforcer son service Prime Video avec tout le catalogue déjà existant puis, à l'avenir, avec des productions originales. Amazon détient maintenant la franchise Rocky ou encore des classiques comme Ben-HurPoltergeist, Basic Instinct et le plus récent A Star is Born.

Puis, forcément, comment ne pas parler de la marque James Bond ? Car dans ce rachat, le lot principal est l'Agent 007 ! Crise oblige, le prochain épisode, Mourir peut attendren'a pas pu sortir plus tôt dans les salles. Amazon pourra en profiter et peut déjà commencer à travailler sur la suite. À l'heure où les spéculations continuent d'être nombreuses au sujet de la prochaine incarnation, ce changement en coulisses aura un impact sur le choix du nouvel acteur.

Mourir peut attendre
Mourir peut attendre ©Universal Pictures International France

Néanmoins, Mourir peut attendre ne sera pas rétrogradé sur le petit écran et sortira bien dans les salles obscures. Amazon produit déjà des films et n'est pas contre l'idée de les proposer sur grand écran. Un mode de fonctionnement différent de celui de Netflix. C'est, dans tous les cas, un joli coup dans la course à l'armement entre les plateformes. On tient là le premier gros coup depuis le rachat de la Fox par Disney.

 

Voir aussi

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Fear and Desire : Stanley Kubrick a détesté son premier long-métrage

Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma, si ce n’est le plus grand. Sa carrière de cinéaste débute réellement en 1953 lorsqu’il réalise son premier long-métrage : "Fear and Desire". Un film qu’il a pourtant détesté et renié, au point de tout tenter pour le faire disparaître.