Chouchou : cette rencontre qui a donné naissance au personnage culte de Gad Elmaleh

"Un mélange stupéfiant"

Chouchou : cette rencontre qui a donné naissance au personnage culte de Gad Elmaleh

Après avoir été présenté au public dans le spectacle "La Vie normale", Chouchou débarque au cinéma en 2003. Pour créer ce qui deviendra l'un de ses personnages les plus célèbres, Gad Elmaleh s'inspire d'une rencontre survenue à Pigalle.

Chouchou : de la scène à l'écran

Après Salut cousin !, Gad Elmaleh retrouve le réalisateur Merzak Allouache pour Chouchou. Avec cette comédie sortie en 2003, l'humoriste offre une aventure cinématographique à un personnage créé pour ses sketchs. Celui de Choukri, immigré maghrébin qui prétend être réfugié chilien et qui arrive à Paris dans l'objectif de retrouver son neveu. Proposant ses services pour du ménage, du repassage et de la cuisine, il est accueilli dans l'église du père Léon (Claude Brasseur) et du frère Jean (Roschdy Zem).

Chouchou
Chouchou ©STUDIOCANAL

Grâce au prêtre, Choukri devient rapidement l'homme à tout faire de la psychothérapeute Nicole Milovavovich (Catherine Frot). Au côté de cette dernière, il peut venir travailler en tant que "Chouchou", personnalité plus enjouée et libérée. Chouchou trouve ensuite un poste de serveur dans un cabaret de travestis de Clichy où sa rencontre avec le charmant Stanislas (Alain Chabat) va changer sa vie...

Micheline Presle, Arié Elmaleh, Julien Courbey et Stéphane Boucher complètent la distribution du long-métrage, qui réunit près de 3,8 millions de spectateurs dans les salles françaises.

Une rencontre marquante pour Gad Elmaleh

La première apparition de Chouchou se fait dans le one-man show La Vie normale de Gad Elmaleh. Ce personnage naît à la suite d'une rencontre marquante pour l'humoriste. Alors qu'il se trouve à Pigalle avec son frère, le comédien est interpellé par un travesti rue Lepic. Cité par Première, ce dernier lui aurait lancé :

Tu viens, mon chéri. Je vais te faire ton fantasme…

L'acteur précise :

C’était une figure fellinienne, avec sa perruque, son maquillage appuyé et ses talons hauts. Il avait aussi un fort accent maghrébin avec une voix très efféminée. Un mélange stupéfiant !

Très inspiré par leur échange, il crée ensuite l'un de ses protagonistes les plus célèbres, au même titre que "le Blond" ou Coco. Pour se glisser dans la peau de Chouchou, Gad Elmaleh a besoin de trois heures de préparation. En plus du maquillage, il doit enfiler une gaine, des prothèses mammaires ainsi qu'une perruque. Il déclare à ce sujet :

Je me rasais deux fois par jour, car ma barbe se voyait à partir de 15 heures, malgré les tonnes de fond de teint. Supporter les démangeaisons que provoque la repousse des poils n’est pas évident.

Des conditions qui finissent par faire craquer l'humoriste pendant le tournage. Un jour d'été, ne supportant plus la chaleur, Gad Elmaleh arrache sa perruque et déserte le plateau, trempé et à bout de nerfs.

 

Voir aussi

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Révélée très jeune grâce à des films comme "Lolita malgré moi" et "Alpha Dog" ainsi que la série "Veronica Mars", Amanda Seyfried garde des souvenirs compliqués de son début de carrière.