ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Cinquante nuances plus claires : les secrets des scènes de sexe de la saga

Une saga sulfureuse

Cinquante nuances plus claires : les secrets des scènes de sexe de la saga

Les trois films "Cinquante nuances" ont fait grimper la température dans les salles entre 2015 et 2018. Le couple formé par Christian Grey et Anastasia Steele a fait ses adieux au public avec "Cinquante nuances plus claires". Retour sur la saga en explorant les dessous des scènes de sexe.

Cinquante nuances : une trilogie à succès

À l'origine, il y a des romans à succès écrits par E. L. James. Quand quelque chose fonctionne, Hollywood ne tarde pas à pointer le bout de son nez. Le premier film, Cinquante nuances de Grey, a remporté 569 millions de dollars au box-office mondial. En cumulant les trois volets, on dépasse allègrement le milliard de dollars. Le scénario, désormais très connu, narre la rencontre entre Anastasia Steele (Dakota Johnson) et Christian Grey (Jamie Dornan), PDG au charme magnétique. Attirée par ce bel homme, elle ne pourra lui résister et va devenir sa partenaire soumise dans un jeu de domination dangereux. À mesure qu'elle reste en contact avec lui, sa vie ne va cesser de basculer.

La trilogie s'est achevée avec Cinquante nuances plus claires. Le sexe que l'on y trouve a été l'un des arguments pour attirer le public dans les salles. Plusieurs scènes sont assez explicites et le jeu SM entre les deux personnages a donné quelques frissons aux fans.

Les petits secrets pour tourner des scènes de sexe

Si tout ça n'est que du cinéma, tourner du sexe n'est pas forcément la chose la plus agréable pour ceux qui sont concernés en premier lieu, à savoir les acteurs. Mais il existe quelques techniques qui peuvent rendre la situation un peu plus facile à aborder. Les films contiennent des passages torrides et vous aurez remarqué que la nudité frontale est évitée. Comme très souvent, le but est que les parties génitales des acteurs soient dissimulées.

Cinquante nuances plus claires
Anastasia Steele (Dakota Johnson) - Cinquante nuances plus claires ©Universal Pictures

Ainsi, Dakota Johnson portait une protection au niveau du pubis pour cacher cette zone de son corps. Quant à Jamie Dornan, il avait lui aussi un cache posé sur son sexe. Rien de bien étonnant, l'industrie de cinéma a régulièrement recours à ses astuces pour protéger les acteurs. Le 7ème art étant capable de créer l'illusion avec des effets spéciaux, Dakota Johnson a ainsi obtenu les poils pubiens que l'on voit dans le film à l'aide de trucages. L'équipe responsable de la post-production a ajouté numériquement ce détail pour compenser ce qui n'a pas pu être capté directement sur le plateau. Avec l'accord de l'actrice, évidemment.

Son partenaire de jeu Jamie Dornan n'a pas souhaité apparaître entièrement nu à l'écran, jugeant que les films n'avaient pas besoin de ça. Il est cependant connu qu'un passage durant lequel il était complètement dénudé face à la caméra à été coupé de Cinquante nuances plus claires.

Cinquante nuances plus claires
Christian Grey (Jamie Dornan) - Cinquante nuances plus claires ©Universal Pictures / Doane Gregory

Une implication presque totale

On a pu entendre, parfois, que les deux interprètes auraient eu des différends durant la production. Cette rumeur a totalement été démentie par eux. Ils sont même de très bons amis dans la vie. Comme si tourner dans ces conditions spéciales a pu permettre de mieux se connaître. En plus des petits artifices évoqués plus haut, plusieurs autres techniques ont été employées pour s'assurer que tout se déroule bien. Les plans où les fesses d'Anastasia sont frappées par le fouet n'ont pas été tournés par Dakota Johnson. Voilà le rare (ou l'un des rares) cas où une doublure est intervenue.

Pour le reste, les stars ont donné de leur personne. Jamie Dornan s'est même rapproché d'un véritable dominant dans un donjon sexuel. L'idée était comprendre comment fonctionne une personne dans cette position et de mieux cerner son personnage. Il a aussi pu être aidé sur le plateau avec une personne chargée de superviser tout ce qui touchait au monde SM.

 

Voir aussi

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Grand film de René Clément, "Jeux interdits" révéla Brigitte Fossey alors qu'elle n'était qu'une enfant. Sur le tournage, ce n'était pas toujours facile de lui faire exprimer certaines émotions. Pour la scène finale, le réalisateur opta pour une méthode qui aurait pu la traumatiser.