ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Conjuring 2 : James Wan dévoile à quoi aurait dû ressembler le démon du film

Conjuring 2 : James Wan dévoile à quoi aurait dû ressembler le démon du film

"Conjuring 2" a introduit la Nonne face aux époux Warren, une méchante qui a eu son propre film par la suite. James Wan ne comptait pas s'appuyer sur elle pour ce film et avait en tête un autre démon. Il dévoile des images de cette menace et elle en jette !

Conjuring 2 : la Nonne n'était pas prévue au départ

L'une des têtes de gondole du cinéma d'horreur américain, James Wan, a frappé pour la dernière fois dans le genre avec Conjuring 2 : le cas Enfield. Suite à un premier volet à succès (319.4 millions de dollars au box-office mondial), elle a continué de suivre le couple Warren. Des chasseurs de fantômes et enquêteurs dans le paranormal qui ont réellement existé. Le film raconte, comme le précédent, l'un des cas qu'ils ont connu. L'intrigue se passe dans un quartier de Londres, quand la famille Hodgson se plaint d'être victime de phénomènes paranormaux. Le mal toucherait surtout la fille et c'est la Nonne Valak qui se révèle derrière tout ça. Elle a tellement marché auprès du public qu'un film entier lui a été dédié.

Mais Conjuring 2 aurait pu être très différent avec un autre démon au cœur de l'intrigue. James Wan vient de dévoiler sur son compte Instagram des images qui montrent celui qui devait remplacer la Nonne.

Un air de Castlevania

Il explique comment ce changement a été opéré. La bête a été inventée par lui et l'artiste Aaron Sims, avec comme source d'inspiration le Dracula qu'ils avaient voulu faire pour un film tiré des jeux Castlevania. L'équipe s'est alors attelée à lui donner vie par le biais d'une représentation en animatronique. Des effets spéciaux devaient ensuite venir compléter le design pour ajouter des ailes. Le tournage s'est passé avec ce démon mais, au montage, James Wan se rend compte qu'il ne tient pas la menace la plus appropriée pour questionner les doutes de Lorraine Warren. Il fallait quelque chose de plus tourné vers la religion. C'est là que l'idée de cette Nonne maléfique a vu le jour. Pour l'incorporer au travail déjà effectué, des reshoots ont eu lieu.

Quand on découvre l'ancien démon, on est effectivement dans un autre registre. Il est plus fantastique, avec un petit air gothique. Il se rapproche moins de quelque chose d'humain comme peut l'être une nonne. Pour le coup, il aurait été parfait dans un film Castlevania. D'ailleurs, l'artwork est typiquement dans cette ambiance fumeuse, on l'imagine comme un boss d'un des jeux avec ses imposantes ailes. En dehors des considérations artistiques, opter pour la Nonne a été un coup qui a permis de déboucher sur un succès à 365 millions de dollars pour le spin-off. Ce qui est légèrement supérieur aux résultats des deux Conjuring.

 

Voir aussi

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

Les Dents de la mer : le dernier modèle existant du requin rentre au musée

En 1975, un grand requin blanc terrorise la petite île d'Amity, sur la côte est des États-Unis. C'est l'histoire du film de Spielberg "Les Dents de la mer", et 45 ans après le dernier modèle du requin utilisé pour le film fait son entrée au musée.