Danny Elfman a créé la bande originale de Batman dans un avion

Une inspiration qui tombe à pic

Danny Elfman a créé la bande originale de Batman dans un avion

Le compositeur de musiques Danny Elfman a révélé la manière dont il a composé la mythique bande originale du « Batman » de Tim Burton. Et c’est une histoire totalement inattendue.

Batman : film culte

En 1989, Tim Burton se lance dans le genre super-héroïque en mettant en scène Batman. Il s’agit de la première adaptation cinématographique depuis la série et le film dérivé portés par Adam West. Pour l’occasion il engage Michael Keaton dans la peau du justicier et Jack Nicholson dans le rôle de l’inimitable Joker. Le film reçoit un accueil dithyrambique. Batman remporte l’Oscar des Meilleurs décors et rapporte plus de 411 millions de dollars de recettes au box-office pour un budget de 35 millions. Un score hallucinant qui pousse Warner à produire une suite en 1992 : Batman, le Défi.

Bruce Wayne (Michael Keaton) - Batman
Bruce Wayne (Michael Keaton) - Batman ©Warner Bros Studios

Mais la saga de Tim Burton doit également beaucoup à la partition musicale emblématique de Danny Elfman. Le compositeur fétiche de Tim Burton a offert une bande originale mémorable pour accompagner cette nouvelle représentation du Chevalier Noir. Et, aujourd’hui, Danny Elfman raconte comment il a composé cette musique iconique.

Quand Danny Elfman faisait peur à un avion tout entier

Récemment, Danny Elfman est apparu dans le podcast WTF with Marc Maron. Pendant cet entretien, l’artiste est notamment revenu sur la manière dont il a composé la musique de Batman. Apparemment, il aurait imaginé cette partition lors d’un voyage en avion :

Ça m'a frappé au pire moment possible. Sur le chemin du retour, c’est l’illumination. Et je me demandais ce que j’allais faire. Je suis dans un 747. Comment puis-je travailler ? Je vais sûrement tout oublier le temps que j’arrive à destination. On va atterrir et ils vont jouer une putain de chanson des Beatles, et je vais tout oublier... Je commence à courir dans les toilettes, à fredonner des phrases et je retourne à ma place, et je réfléchis, je réfléchis. Dix minutes plus tard, je suis de retour dans les toilettes. Et puis de nouveau à ma place et puis de nouveau dans les toilettes, parce que je ne pouvais pas faire ça avec le gars assis à côté de moi.

Danny Elfman
Danny Elfman ©Gone Hollywood

Danny Elfman poursuit son intervention en précisant que ses fréquents déplacements aux toilettes ont commencé à éveiller des soupçons du staff de l’avion. C’est arrivé à un point où les hôtesses de l’air sont allées à la rencontre du compositeur, inquiétées par ses mouvements frénétiques répétés. Pendant un moment, elles ont pensé que Danny Elfman avait des intentions illégales, voir dangereuses :

Dix minutes plus tard, je suis de retour dans les toilettes, et j'ouvre la porte et cette fois, il y a trois hôtesses de l'air. Et elles étaient probablement en train de se dire : 'Qu'est-ce qu'il fait si souvent dans les toilettes ? Vous ne pouvez pas y aller aussi souvent. Qu'est-ce qu'il fait là-dedans ?!' Et je travaillais petit à petit la partition de Batman dans ma tête.

Effectivement, ça devait être plutôt cocasse de voir le génial compositeur faire les 100 pas dans l’appareil, de son siège aux toilettes. Forcément, ce genre de comportement inhabituel a éveillé les soupçons des hôtesses de l’air, prêtes à toute éventualité. Finalement, Danny Elfman était simplement en train de tenir l’une des partitions de sa vie. Une histoire qui rappelle que, parfois, l’inspiration tombe au pire moment !   

 

Voir aussi

Captain Fantastic sur Arte : le film est-il tiré d'une histoire vraie ?

Captain Fantastic sur Arte : le film est-il tiré d'une histoire vraie ?

Dans "Captain Fantastic", un père incarné par Viggo Mortensen tente d'élever ses enfants à l'écart du monde moderne. Le long-métrage de Matt Ross est-il inspiré d'une histoire vraie ? Il y a effectivement une part de vrai dans ce joli long-métrage.