ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Deadpool : quand la censure chinoise interdisait la sortie du film sur son territoire

Deadpool trop grossier pour la Chine

Deadpool : quand la censure chinoise interdisait la sortie du film sur son territoire

"Deadpool" n'a jamais été pensé pour faire dans la dentelle. Un style irrévérencieux qui a fortement compliqué sa sortie en Chine où la censure n'a que trop peu apprécié son style.

Deadpool : une histoire d'amour

Ryan Reynolds était fan du personnage de Deadpool bien avant qu'un film soit en préparation. Quand l'opportunité d'incarner Wade Wilson lui fut proposée dans X-Men Origins : Wolverine, il accepta sans sourciller. Une décision qu'il regretta rapidement quand il découvrit à quoi était réduit le trublion dans le long-métrage. Loin de la folie du personnage décrit dans les comics, il était presque mutique, et ce encore plus à la fin quand le scénario lui cousait la bouche. Le prenant comme une trahison envers le super-héros, il jura de lui rendre sa splendeur démoniaque si l'occasion se présentait. Il s'est battu pour ça de nombreuses années, proposant même de financer une partie de la production.

Sa passion paya en 2016 avec la mise en chantier de Deadpool dédié à l'anti-héros sous la direction de Tim Miller. Le réalisateur était aussi fan de Deapool que l'acteur et les deux se sont démenés pour que la version sur grand écran soit aussi proche de celle sur papier. Quand le duo a découvert le costume du film, ils en ont même pleuré tellement il ressemblait à celui de la BD.

Deadpool
Deadpool (Ryan Reynolds) - Deadpool ©20th Century Fox

L'aspect physique était important, et autant le fut la couleur psychologique. Deadpool se devait en effet d'être politiquement incorrect, irrévérencieux et malpoli. Loin d'être un modèle de moralité comme Capitaine America, la création de Rob Liefeld et Fabian Nicieza est un sale gosse.

Les bonnes manières

Deadpool a toujours été pensé comme un film pour adultes qui ne s'interdirait aucune extravagance. Ce que l'on peut découvrir dès les premières secondes avec un générique complétement décalé. Mais c'est surtout les gros mots, la violence et les scènes de sexe qui en ont fait un film interdit aux moins de 17 ans non-accompagnés aux États-Unis. À l'heure de sortir le film en Chine, le casse-tête commença pour les autorités.

La censure dans le pays, on le sait, est puissante et pas très joueuse. Elle est par exemple très à cheval sur la représentation des personnages et des faits historiques chinois. Pas d’inquiétude pour Deadpool de ce côté-là, puisqu'il ne s'y aventure pas. Par contre, il fait fort dans tout le reste. La Chine censure aussi souvent la violence extrême, les grossièretés et le sexe dans les films avant leur sortie. La découverte du long-métrage dut être un véritable choc pour les censeurs du pays. Les trois aspects sont en effet présents à l'écran et il était impossible de sortir le film dans sa version originale.

Deadpool
Deadpool ©20th Century Fox

Quand c'est comme ça, le gouvernement fait des coupes dans le film, enlève les scènes qui posent problème. Une façon de faire qui, habituellement, suffit pour le rendre adapté au public chinois. Sauf que, si vous enlevez les scènes violentes, grossières et sexuelles de Deadpool, il ne reste plus grand chose. Plutôt que de rendre le film incompréhensible, la décision fut prise de ne simplement pas le sortir.

Deadpool dut donc faire sans le marché chinois. Ce qui ne l'empêcha pas de rapporter 782 millions de dollars de recettes à travers le monde pour un budget de 58 millions de dollars. La mésaventure de la censure sera contournée pour Deadpool 2 qui sortira en Chine dans une version "simplement" interdite aux moins de 13 ans.

 

Voir aussi

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Plus de 40 ans après sa sortie, "Alien, le huitième passager" est toujours aussi terrifiant. Mais qui se cachait sous le costume de la créature culte ?