Death Note : Whitewashing ? le réalisateur réplique.

Death Note : Whitewashing ? le réalisateur réplique.

Le réalisateur de "Death Note" a répondu aux critiques concernant le whitewashing de son film.

Le nouveau film de Netflix Death Note a reçu des premières critiques très décevantes, avec un score de seulement 35% sur Rotten Tomatoes. Ainsi, le film a été accusé de whitewashing par de nombreux journalistes, qui déplorent que la quasi-totalité des personnages soient devenus occidentaux.

Une réponse tardive

Le réalisateur de Death Note, Adam Wingard, s'est récemment exprimé auprès du magazine Vulture à propos de ces accusations.

Je pense que c'est un sujet sur lequel il est judicieux d'avoir une bonne conversation. Mais nous ne nous y attendions pas pour être honnête. C'est avec la sortie de Ghost in the Shell que le débat s'est enflammé.

Celui-ci s'est ensuite justifié en arguant qu'il avait simplement essayé de recruter le casting le plus performant pour son film. Il a également tenu à comparer sa situation avec celle de nombreux remakes étrangers de films américains.

Je pense que nous avons choisi les bons acteurs pour le scénario que nous avions écrit. Nous n'avons pas considéré l'origine ethnique comme un facteur. Nous avons simplement fait une version qui se passe aux Etats-Unis. Il y a des remakes de films américains comme Sideways au Japon, mais ils n'ont jamais demandé à des acteurs américains de venir y jouer.

Death Note est sorti aujourd'hui sur la plateforme de streaming. Rendez-vous sur Netflix pour se faire sa propre opinion sur le sujet !

 

Voir aussi

HPI : la série de TF1 bat des records historiques pour la chaîne

HPI : la série de TF1 bat des records historiques pour la chaîne

Après une première saison déjà phénoménale, la série "HPI", grand succès en France et à l'étranger, confirme la tendance. En effet, les deux premiers épisodes de la saison 2 ont établi des performances historiques pour TF1.