Décryptage du style intemporel d’Iris « Easy » Steensma dans Taxi Driver

Un personnage iconique interprété par Jodie Foster

Décryptage du style intemporel d’Iris « Easy » Steensma dans Taxi Driver

Martin Scorsese, véritable légende vivante du 7ème art, a donné au cinéma de nombreux chefs-d’œuvre. Parmi eux, "Taxi Driver" raconte le New York des années 70. Et si le personnage principal incarné par Robert De Niro a marqué à jamais les cinéphiles, un autre a également tiré son épingle du jeu. Il s’agit du rôle très controversé d’Iris « Easy » Steensma, une prostituée de 12 ans interprétée par Jodie Foster. Même si l'actrice a confié à de nombreuses reprises détester son costume dans ce long métrage, son style iconique a conquis la sphère mode et la pop culture.

Un personnage aussi vulnérable que mature

Prostituée à 12 ans, Iris connaît tous les vices de New York : vie nocturne, proxénètes, drogues et alcool. Sa vulnérabilité est masquée par une maturité déconcertante et une approche plutôt neutre de sa situation. Elle admet ne pas détester sa vie et bien que sa profession soit dévalorisante, elle la responsabilise également selon elle. Un destin tragique puisque la jeune femme a visiblement été privée de son enfance. Même si on ne connaît pas réellement son passé. Un autre point important de ce personnage de Taxi Driver est qu’elle rationalise tout à travers l’astrologie, sûrement pour trouver de la force à travers un univers onirique tels que les astres… Les journalistes, comme Jack Kroll dans Newsweek, diront de son personnage « Jodie Foster est un mélange étonnant d’innocence et de sexualité précoce ». Son style vestimentaire est un condensé de toutes les subtilités de son personnage.

Taxi Driver
Taxi Driver ©Columbia Pictures

Une incarnation de la lolita des années 70

Dans Taxi Driver, le style d’Iris « Easy » Steensma oscille entre celui d’une lolita et d’une adulte. Ses accessoires fétiches se composent d’un chapeau de paille à bords larges, une variété de lunettes de soleil aux couleurs vives, un sac en bandoulière sur-dimensionné ou encore des sandales à plateforme en velours. Ces accessoires signature sont toujours accompagnés de shorts courts, dont son fameux short blanc ironiquement pur ainsi qu’une multitude de crop tops. Autant de silhouettes qui révèlent son corps élancé d’adolescente. Une ceinture blanche cloutée en argent accompagne sa taille en permanence, comme une ceinture de chasteté. Tandis qu’un collier à trois cœurs, enfantin et régressif, orne son cou. Des contrastes qui incarnent à merveille la complexité du personnage et le look "lolita" des années 70.

Iris Steensma
Taxi Driver ©Columbia Pictures

De Taxi Driver à l'icône intemporelle

L’influence graphique des années 70 ne cesse d’inspirer l’univers de la mode. Les codes forts du style de l’héroïne de Martin Scorsese sont plus que jamais mis à l’honneur. Le créateur Marc Jacobs lui rendait d'ailleurs hommage lors de son défilé Printemps-Eté 2011.

Marc Jacobs Printemps-Eté 2011
© Marc Jacobs Printemps-Eté 2011

C'est également le cas au sein de la Maison italienne Gucci. En effet, son directeur artistique Alessandro Michele associe les roses et les rouges et offre une palette de couleurs similaire à celle d’Iris Steensma. Sans oublier les imprimés floraux, les shorts courts, les lunettes de soleil XXL colorées ainsi que le fameux chapeau de paille replié. Une atmosphère ornementale, ultra sophistiquée dans laquelle les motifs se mixent avec le doré, les transparences et les floutés.

Gucci Printemps-Eté 2017
© Gucci Printemps-Eté 2017

Jusqu’à ce qu’elle soit "sauvée", Iris passe son temps à succomber aux désirs d’autrui. Son sens de la mode est donc son seul moyen d’expression. Il lui permet de préserver la petite part d’enfance et d’innocence qu’il lui reste.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.