ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Die Hard 4 : quand Bruce Willis a perdu connaissance pendant le tournage

30 points de suture pour John McLane !

Die Hard 4 : quand Bruce Willis a perdu connaissance pendant le tournage

L'inspecteur John McClane n'a jamais dit son dernier mot. Bruce Willis est de retour dans la peau de ce personnage emblématique à travers « Die Hard 4 – Retour en Enfer ». Mais savez-vous que Bruce Willis a perdu connaissance pendant le tournage à cause d'une cascade ?

Die Hard : la saga McClane

Il faut remonter à 1988 pour voir le début de la saga Die Hard. À l'époque, c'est John McTiernan qui met en scène le film, et révèle un acteur en devenir aux yeux du monde : Bruce Willis. Le film rencontre un succès fou, à la fois pour sa mise en scène précise, mais également grâce à la présence charismatique de l'acteur dans la peau de John McClane. Face à ce triomphe critique et populaire, une saga est lancée. En 1990, Renny Harlin met en scène 58 Minutes pour vivre. Puis en 1995, John McTiernan est de retour derrière la caméra pour réaliser Une journée en Enfer. Là encore, le long-métrage rencontre un succès international. Pourtant, il faut attendre plus de dix ans pour découvrir un nouvel opus de la licence Die Hard. En 2007, Len Wiseman met en scène Die Hard 4 – Retour en Enfer. Enfin, en 2013, John Moore réalise le dernier opus en date de la saga : Die Hard : Belle journée pour mourir.

Die Hard 4 : Retour en Enfer
Die Hard 4 : Retour en Enfer ©20th Century Fox

Die Hard 4 – Retour en Enfer est un volet relativement apprécié par les fans de la franchise. Plutôt bien reçu par la presse, le film a rapporté plus de 388 millions de dollars de recettes au box-office. Côté casting, outre le retour évident de Bruce Willis, le reste de la distribution se compose notamment de Justin Long, Cliff Curtis ou encore Mary Elizabeth Winstead.

Trente points de suture pour Bruce Willis

Si Die Hard 4 s'est octroyé l'affection des fans c'est notamment pour son respect envers la franchise. Len Wiseman a tenté de coller le plus possible à l'identité de la saga, et de rendre hommage aux films de McTiernan. Et pour ça, il fallait retranscrire John McClane fidèlement, avec son ton sarcastique et son approche pragmatique, et surtout offrir un film d'action old school. Bruce Willis et Len Wiseman ont voulu réaliser un long-métrage d'action dans la veine des précédents opus, malgré la décennie qui les sépare. Ainsi, Len Wiseman a opté pour une manière de tourner réaliste : aucun décor n'a été généré à l'ordinateur et toutes les cascades ont été réalisées pour de vrai. Même la séquence de la voiture dans l'hélicoptère. Le producteur Brad Martin expliquait :

Le mot d'ordre de Len était : si on peut faire une cascade devant la caméra, sans images de synthèse, alors on la fait en vrai.

John McClane (Bruce Willis) - Die Hard 4 : Retour en Enfer
John McClane (Bruce Willis) - Die Hard 4 : Retour en Enfer ©20th Century Fox

Mais reprendre le rôle de John McClane n'est pas forcément de tout repos. Surtout quand on est âgé de 52 ans comme Bruce Willis à l'époque. Ce dernier en a bavé pour reprendre un rôle aussi physique. À tel point que le comédien a été sévèrement blessé sur le tournage du film. Pendant une cascade, Bruce Willis s'est blessé à la tête et a perdu connaissance. C'est en tout cas ce qu'il racontait à Télé 7 Jours lors de la sortie du film :

Quand on a commencé le tournage, les cascadeurs, des jeunots, m’ont mis en garde. Cela m’a donné envie d’en faire encore plus ! J’ai été légèrement blessé. Résultat : trente points de suture sur le crâne. J’ai même perdu connaissance. Deux jours d’arrêt et c’était reparti

Pas tous les jours facile d'incarner le meilleur flic d'Hollywood. En tout cas, Die Hard 4 s'est avéré être un divertissement agréable, plus convaincant que la plupart des productions du genre de l'époque. « Yippe-Ki-Yay » John McClane !

 

Voir aussi

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Plus de 40 ans après sa sortie, "Alien, le huitième passager" est toujours aussi terrifiant. Mais qui se cachait sous le costume de la créature culte ?