MENU
Accueil > News > News Cinéma > Dirty Dancing : 5 choses à savoir sur le film culte
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Dirty Dancing : 5 choses à savoir sur le film culte

Des chorégraphies endiablées, des répliques que tout le monde connaît, un couple qui fait rêver… Dirty Dancing est devenu en quelques années un film culte… Mais connaissez-vous tous les secrets de ce long-métrage mythique ?

Qui n’a jamais regardé au moins une fois dans sa vie Dirty Dancing ? Sorti dans les salles en 1987, ce long-métrage porté par le duo Patrick Swayze et Jennifer Grey est devenu culte. Pourtant, rien ne laissait présager un tel succès. Eleanor Bergstein, la scénariste, a mis 10 ans avant de trouver un studio qui accepte de réaliser son projet…

D’ailleurs, le film ne devait rester qu’une semaine à l’affiche, avant de sortir en vidéo. Mais c’était sans compter sur le succès de cette comédie romantique devenue mythique, dont nous vous révélons aujourd’hui quelques secrets de tournage bien croustillants !

 

1. Patrick Swayze n’était pas le premier choix

Patrick Swayze a bien failli ne jamais incarner Johnny Castle. Le rôle était à l’origine destiné à Val Kilmer, qui a fini par le décliner. Billy Zane a lui aussi été pressenti pendant un temps mais c’est finalement Patrick Swayze, encore inconnu à l’époque, qui a mis tout le monde d’accord.

De même, Jennifer Grey a bien failli voir le rôle de Bébé lui passer sous le nez. En effet, certains estimaient qu’elle était trop vieille pour le rôle. La comédienne âgée de 27 ans à l’époque, devait incarner une adolescente de 16 ans… Jennifer Grey n’aurait eu que 5 minutes pour convaincre le réalisateur, Emilio Ardolino. Pari réussi pour l’actrice dont les talents de danseuse ont séduit l’équipe.

 

2. Jennifer Grey et Patrick Swayze ne se supportaient pas

A l’écran, l’alchimie est parfaite entre Johnny et Bébé… Et pourtant, les deux comédiens ne se supportaient pas dans la vraie vie ! Patrick Swayze reprochait notamment à sa partenaire d’être immature et de prendre son rôle à la légère. Tout comme son personnage dans le film, Jennifer Grey n’aurait pas pu s’empêcher de ricaner quand Patrick Swayze passait son bras autour d’elle lors des entraînements de danse… Irrité, le comédien aurait finalement quitté le plateau, laissant sa partenaire reprendre ses esprits.

 

3. On ne laisse pas Bébé dans un coin : la réplique de la discorde

C’est l’une des répliques les plus célèbres du film. « On ne laisse pas Bébé dans un coin » a marqué les esprits. Et pourtant, elle a bien failli ne jamais voir le jour. En effet, Patrick Swayze a longtemps refusé de la prononcer, la jugeant ridicule. Le comédien a finalement cédé… Quelques années plus tard, l’interprète de Johnny Castle a même fini par avouer que cette réplique « rendait bien à l’écran ».

 

4. Une scène improvisée

Très populaire, la scène où Johnny et Bébé rampent au sol n’était pourtant pas prévue au scénario. Il s’agissait en réalité d’un échauffement… qui a tellement plu au réalisateur qu’il a décidé de l’intégrer au film !

 

5. Une histoire plus ou moins autobiographique

Eleanor Bergstein s’est inspirée de certains faits de sa vie privée quand elle a écrit Dity Dancing. En effet, comme Jennifer Grey dans le film, la scénariste était surnommée « Bébé » quand elle était plus jeune. Quant à Frances, le vrai nom de Bébé dans la version américaine du film (Frédérique en français), il s’agit en réalité du prénom de sa sœur.

Voir aussi
Omar Sy
L’Appel de la forêt : Omar Sy nous raconte son travail avec Harrison Ford

À l'occasion d'une rencontre avec Omar Sy pour le film "L'Appel de la forêt", actuellement dans les salles, on a voulu savoir comment il avait vécu la rencontre et le travail avec Harrison Ford. Avec sincérité et quelques étoiles dans les yeux, l'acteur parle d'une expérience unique.

Copyright © 2020 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis