Doctor Sleep : que pense Stephen King du film de Mike Flanagan ?

Doctor Sleep : que pense Stephen King du film de Mike Flanagan ?

Stephen King est loin d'être un fan de l'adaptation de "Shining". En revanche, l'écrivain estime que le réalisateur Mike Flanagan est parvenu à lier intelligemment son travail et celui de Stanley Kubrick avec "Doctor Sleep".

Doctor Sleep : retour à l'Overlook

Révélé par The MirrorPas un bruitNe t'endors pas mais aussi la série The Haunting of Hill House, Mike Flanagan adapte à nouveau Stephen King après Jessie avec Doctor Sleep. Avec ce film sorti en 2019, le cinéaste a non seulement la lourde tâche de transposer à l'écran l'oeuvre souvent malmenée de l'écrivain, mais aussi celle de donner une suite au monumental Shining de Stanley Kubrick, que l'auteur de Cujo et Christine ne porte pas dans son coeur.

Le long-métrage permet de retrouver Danny Torrance adulte. Incarné par Ewan McGregor, ce télépathe est encore profondément hanté par ses visions et par les événements auxquels il a survécu avec sa mère Wendy. Épuisé, il trouve refuge dans la petite ville de Frazier où il se lie d'amitié avec Billy Freeman (Cliff Curtis), qui l'aide à trouver du travail et à combattre son alcoolisme.

Doctor Sleep
Rose the Hat (Rebecca Ferguson) - Doctor Sleep ©Warner Bros.

Un jour, Danny entre en contact avec la jeune Abra Stone (Kyliegh Curran), une fillette aux dons extrêmement puissants. Il décide de l'aider quand elle se retrouve poursuivie par la terrifiante Rose the Hat (Rebecca Ferguson) et sa bande, qui dévorent la vapeur dégagée par les enfants ayant le Shining pour accéder à l'immortalité. Pour les combattre, Danny n'a d'autre choix que de retourner là où tout a commencé et de faire face aux fantômes de l'Overlook.

Stephen King conquis

Dans une interview accordée à The Paris Review et publiée en 2006, Stephen King assure que Stanley Kubrick a complètement ignoré son script de Shining pour livrer une adaptation personnelle. "Très déçu" du résultat final malgré sa beauté formelle, il estime qu'il est beaucoup "trop froid" et qu'il ne parvient pas à déceler l'"investissement émotionnel" du cinéaste pour la famille Torrance. Il n'aime pas non plus le traitement du personnage de Wendy, interprété par Shelley Duvall, qu'il qualifie de "machine à hurler".

Doctor Sleep
Danny Torrance (Roger Dale Floyd) - Doctor Sleep ©Warner Bros.

Malgré la colère de l'auteur envers Shining, Mike Flanagan ne tourne pas le dos au film dans Doctor Sleep. Au contraire, il le présente comme une véritable suite du classique, reprenant notamment plusieurs plans iconiques comme ceux du sang se déversant de l'ascenseur, de la porte brisée à la hache ou encore celui du spectre assis dans la baignoire de la chambre 237. Multipliant les hommages au long-métrage, Mike Flanagan parvient à réconcilier le travail de Stephen King et celui de Stanley Kubrick, qu'il n'arrive d'ailleurs pas à dissocier en tant que grand admirateur du roman et de son adaptation.

Tandis que le livre Doctor Sleep se termine à l'endroit où se trouvait autrefois l'Overlook, le réalisateur décide de laisser l'hôtel intact et identique en tout point à celui du film porté par Jack Nicholson. S'il fait d'abord part de ses réserves vis-à-vis de cette idée et du final, Stephen King avoue par la suite avoir été conquis. Interrogé par Entertainment Weekly en 2019, l'écrivain déclare :

Mike s'est approprié mon travail pour en tirer une histoire formidable. Les gens qui ont vu le film ont pété les plombs, et moi aussi. Parce qu'il a réussi à prendre mon roman Doctor Sleep et à le souder de manière transparente au Shining de Stanley Kubrick. Donc oui, je l'ai beaucoup aimé.

 

Voir aussi

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela Anderson dévoile une partie de ses archives personnelles dans "Pamela, a love story". Un documentaire disponible sur la plateforme Netflix, que la star préfère ne pas regarder.