Doctor Strange 2 : Elizabeth Olsen "frustrée" par le MCU ?

Pour le meilleur et pour le pire

Doctor Strange 2 : Elizabeth Olsen "frustrée" par le MCU ?

Alors que le public et la critique louent son interprétation de Wanda Maximoff, Elizabeth Olsen avoue avoir quelques regrets au sujet de sa carrière. La faute au MCU ?

Elizabeth Olsen, coqueluche du MCU

Elizabeth Olsen prête ses traits à Wanda Maximoff, aka la Sorcière Rouge dans le MCU. La comédienne apparaît pour la première fois dans la scène post-générique de Captain America : Le Soldat de l’hiver. Son personnage prend de l’importance dans L’Ère d’Ultron, puis devient l'une des protagonistes de la troupe connue sous le nom des Avengers. L'ambivalente et puissante Sorcière rouge a su se faire une place de choix dans le cœur des spectateurs. Ainsi, la mini-série WandaVision a réjoui les critiques comme les aficionados. À noter que dans le dernier film Marvel sorti à ce jour, autrement dit Doctor Strange in the Multiverse of Madness, Wanda tient un rôle majeur.

WandaVision
WandaVision ©Disney

Vous l’aurez compris, Elizabeth Olsen s'inscrit comme l’un des visages phares du MCU depuis maintenant un bon paquet d’années. Il est évident qu’une telle collaboration est plus que lucrative, mais également « rassurante » puisque, grâce au multivers, on peut retrouver une infinité de versions des héros - du pain béni pour leurs interprètes. Pour autant, Marvel – et Disney – n’ont de cesse de nous rappeler l’adage suivant, « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». Dans une interview accordée à nos confrères du New York Times, Elizabeth Olsen reconnaît avoir expérimenté une certaine frustration au sujet de son métier.

Des regrets pour l'actrice ?

La comédienne explique ainsi que sa présence croissante au sein du MCU lui a valu de perdre de nombreux rôles. Selon la jeune femme, les partitions qu’elle a été contrainte de refuser étaient issues de projets avec lesquels elle se sentait plus en phase - notamment en tant que spectatrice. Parmi ces derniers, un long-métrage lui a valu moult regrets. Il s’agit de The Lobster, réalisé par Yorgos Lanthimos. Ce film au concept atypique, porté par Colin Farrell et Rachel Weisz, remporte le Prix du jury au Festival de Cannes en 2015. Ne pas pouvoir participer au projet a, selon ses dires, brisé le cœur d’Elizabeth Olsen, alors sous contrat avec Marvel.

Cette dernière, visiblement décidée à se confier sans filtre, ajoute qu’elle a totalement conscience de la sécurité de son emploi actuel. Malheureusement, l'actrice ne peut s’empêcher de regretter d’avoir laissé passer des œuvres qui l’attiraient beaucoup. Elle ajoute que ses refus ont eu une lourde conséquence : la comédienne se voit proposer moins de rôles hors Marvel. Fort heureusement, il semblerait que l'agacement de la jeune femme se soit apaisé au fil du temps. Elizabeth Olsen explique également qu’elle a appris à aimer Wanda au point d’être ouverte à un long-métrage centré sur son personnage.

Je crois que le ferais.

Mais pour l’actrice, il faudrait que le projet soit porteur d’un véritable point de vue et d’une histoire qui tienne la route. Hors MCU, vous pouvez retrouver la talentueuse comédienne dans le très bon Wind River, mais aussi dans la série dramatique Sorry For Your Loss. Dans un futur proche, elle participera également à Love and Death, une série avec l’excellent Jesse Plemons dans laquelle elle campera une tueuse psychopathe.

 

Voir aussi

Incassable : qu'est devenu le projet

Incassable : qu'est devenu le projet "Incassable 2" ?

En 2000, juste après « Sixième Sens », M. Night Shyamalan réalise un autre de ses grands classiques avec « Incassable ». Avant que « Split » ne vienne au monde, le réalisateur voulait mettre en scène « Incassable 2 ». Voici ce qu'est devenu le projet.