MENU
Accueil > News > Cinéma > Dumbo de Tim Burton prend son envol dans les nouvelles images

Dumbo de Tim Burton prend son envol dans les nouvelles images

×

Vous pensez que le Dumbo de Tim Burton va vous faire pleurer ? Vous avez probablement raison. Les nouvelles images dévoilées cette nuit nous entraînent sous le chapiteau d’un cirque en compagnie de l’éléphanteau aux grandes oreilles et le moins que l’on puisse dire est qu’elles sont très émouvantes.

Après avoir squatté les magnétoscopes des enfants nés dans les années 1980 qui ont usé jusqu’à l’os la VHS de Disney, Dumbo s’apprête à revenir sur les écrans dans un film en live action réalisé par l’immense Tim Burton.

Cette version de Dumbo relate l’histoire de Holt Farrier (Colin Farrell), une ancienne gloire du cirque qui voit sa vie complètement chamboulée au retour de la guerre. Max Medici (Danny DeVito), propriétaire d’un chapiteau en difficulté, le recrute pour s’occuper d’un éléphanteau aux oreilles disproportionnées, devenu en quelques temps la risée du public. Mais quand les enfants de Holt (Nico Parker et Finley Hobbins) découvrent que celui-ci peut voler, l’entrepreneur persuasif V.A. Vandevere (Michael Keaton) et l’acrobate aérienne Colette Marchant (Eva Green) entrent en jeu pour faire du jeune pachyderme une véritable star…

Délaissant une nouvelle fois son amour pour le cinéma gothique, Tim Burton semble, comme l’atteste cette bande-annonce, s’être gentiment rangé au rang de simple exécutant pour mettre en scène ce nouveau film Dumbo, comme il avait pu le faire précédemment avec sa version d’Alice au pays des merveilles sortie en 2010. Néanmoins, nous ne sommes pas à l’abri d’une jolie surprise tant les thèmes abordés dans Dumbo sont proches de ceux chéris par le réalisateur d’Edward aux mains d’argent : la mise en avant d’individus particuliers marqués par une différence et malmenés par la société, qui parviennent à transformer leurs failles en forces, l’innocence de l’enfant, l’emprise de la société de consommation sur l’individu etc.

Dumbo semble néanmoins taillé pour être un spectacle familial, qui plaira aussi bien aux petits qu’aux grands enfants.

Pour le découvrir, on vous donne rendez-vous le 27 mars prochain dans les salles obscures.

Voir aussi

Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn n’en veut pas à Disney de l’avoir viré

James Gunn était pris dans la tourmente. Le cinéaste, qui a gagné la sympathie du public avec les deux premiers volets des Gardiens de la Galaxie a vécu des montagnes russes émotionnelles. Viré par Disney, il a très vite été réengagé pour conclure sa trilogie. Il revient sur cette expérience.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis