Dune : Denis Villeneuve raconte sa drôle d'inspiration pour les visions de Paul Atréides

"Don't try this"

Dune : Denis Villeneuve raconte sa drôle d'inspiration pour les visions de Paul Atréides

Pour réussir à mettre à l'écran les visions de Paul Atréides dans "Dune", Denis Villeneuve a raconté qu'une expérience personnelle l'avait énormément aidé, une expérience impliquant son fils et un gâteau à la banane "très épicé"...

Dune, la démonstration de Denis Villeneuve

À la fin de l'été 2021, Denis Villeneuve livrait sa magnifique représentation cinématographique du roman de SF culte Dune. Un film à l'ambition dantesque, interprété par un casting de stars (Timothée Chalamet, Zendaya, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Stellan Skarsgård, Javier Bardem, etc.). Avec aussi une composition monumentale de Hans Zimmer et une photographie exceptionnelle de Greig Fraser... Tout a été dit sur Dune, et maintenant que l'attention se porte sur Dune, deuxième partie, on peut parler du premier film avec plus de distance. Et en révéler quelques secrets et anecdotes qui prêtent à sourire.

Dune
Dame Jessica (Rebecca Ferguson) - Dune ©Warner Bros.

C'est ainsi lors d'une discussion récente entre les nommés aux DGA (Directors Guild Awards) que le réalisateur québecois a raconté comment il avait trouvé l'inspiration pour mettre en images les visions de Paul Atréides. Celui-ci, interprété par Timothée Chalamet, a en effet des hallucinations prémonitoires liées en partie à la fameuse Épice de l'univers Dune. Une conversation qui rassemblait Paul Thomas Anderson, en lice avec Licorice Pizza, Jane Campion réalisatrice de The Power of The Dog, Kenneth Branagh et Steven Spielberg, réalisateurs respectifs de Belfast et West Side Story. Excusez du peu.

Une inspiration puisée dans un "bad trip" dû à un space cake

Au cours de la conversation, le réalisateur Jeremy Kagan, qui anime la conversation, demande à Denis Villeneuve comment il a conçu les pouvoirs des personnages de Dune, et notamment les fameuses visions. Celui-ci feint alors poliment une gêne avant de donner une réponse impliquant son fils et un gâteau à la banane mélangé avec de la marijuana (à 1'14''44 dans la vidéo ci-dessous). Une pâtisserie de la fameuse catégorie "space cake" donc.

Une chose qui m'a énormément aidé pour diriger Timothée, c'est mon fils qui avait préparé un gâteau à la banane, quelques mois avant le tournage. Et ce gâteau était très "épicé". J'ai eu le pire "bad trip" de ma vie (rires). Ça semble stupide mais c'est important d'expérimenter soi-même parfois. Et ce "bad trip" à la marijuana m'a beaucoup aidé pour expliquer les visions à Timothée, et l'état de conscience que je recherchais pour le personnage.

Étrangement, quand j'ai mentionné à Timothée l'expérience avec le gâteau à la banane, il a tout de suite compris. (rires). Voilà la vérité. N'essayez pas.

 

En Californie comme au Québec, la marijuana est en vente libre et sa consommation est légale, ce qui explique pourquoi le réalisateur peut s'ouvrir librement le sujet. Ce n'est évidemment pas une manière recommandable de s'inspirer, comme Denis Villeneuve le dit lui même ce fut en effet le pire "bad trip" de sa vie. Mais on peut observer qu'en l'occurrence son film en a bien profité.

 

Voir aussi

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

"Mamma Mia!", saga familiale fraîche et rythmée par les reprises du célèbre groupe Abba, reviendra-t-elle oui ou non pour un troisième volet tant attendu ?