Emir Kusturica délaisse ses caméras

Oui, Emir Kusturica (Le temps des gitans) laisse tomber caméras, dindons, oies, chats et accordéons pour se consacrer à son nouveau métier… agent double ! Vous l’aurez compris, notre musico-cinéaste préféré ne va pas vraiment se reconvertir en espion du KGB mais tiendra simplement le rôle principal dans Farewell, le nouveau thriller de Christian Carion (Joyeux Noël). Et il n’en est pas à son premier coup d’essai… Allez Emir, pas besoin de te cacher derrière le tuba de Goran, on t’a facilement repéré dans La Veuve de Saint Pierre, à faire les yeux doux à Juliette Binoche devant la caméra de Patrice Lecomte !

C’est donc pour enfiler le costume d’un agent double qu’Emir Kusturica revient devant la caméra aux côtés de Guillaume Canet et William Dafoe. Il replongera dans les années 80 pour incarner un agent du KGB qui livre des informations capitales aux services secrets français. Inspirée de faits réels, cette affaire de contre-espionnage porte le nom de code Farewell et aurait précipité la chute du mur de Berlin.

Adapté du roman de Serguei Kostine, Bonjour Farewell, le film de Christian Carion sera produit par Christophe Rossignon et Philip Boëffard. Le tournage devrait débuter cette semaine en Ile-de-France.

M. Gr. (Le 22 avril 2008 – Avec Relax News)

 

Voir aussi

Jonah Hill ne fera plus la promotion de ses films : il explique la raison

Jonah Hill ne fera plus la promotion de ses films : il explique la raison

Alors que son deuxième long-métrage, le documentaire "Stutz", va bientôt faire sa première mondiale, l'acteur et réalisateur Jonah Hill a annoncé qu'il ne ferait plus la promotion des films dans lesquels il joue ou qu'il réalise, à cause des importantes crises d'angoisse qu'elle provoque chez lui.