Empire of Light : Olivia Colman était très embarrassée par les scènes de sexe

Empire of Light : Olivia Colman était très embarrassée par les scènes de sexe

Olivia Colman et Micheal Ward vivent une histoire d'amour tourmentée dans le bouleversant "Empire of Light". Pendant la production, l'actrice a supplié le réalisateur Sam Mendes de couper les scènes de sexe au montage.

Empire of Light : du grand Sam Mendes

Après Skyfall007 Spectre et 1917, Sam Mendes revient à une ambiance plus calme - du moins en apparence - avec Empire of Light. Le réalisateur fait voyager les spectateurs au coeur d'un cinéma de Margate, une petite ville côtière du Sud de l'Angleterre, dans les années 80.

Responsable de cet établissement situé en bord de mer, Hilary (Olivia Colman) mène une existence solitaire malgré sa bonne entente avec ses collègues, entretient une liaison avec son supérieur Donald (Colin Firth) et essaie de vivre avec ses problèmes de santé. Lorsque le jeune Stephen (Micheal Ward) rejoint son équipe, il ne la laisse pas indifférente.

Les deux employés se rapprochent et débutent une histoire d'amour. Le racisme que subit Stephen, qui ne rêve que de quitter Margate, et la santé mentale vacillante d'Hilary mettent à mal leur romance.

Empire of Light
Empire of Light ©20th Century Studios

Magnifié par la photographie de Roger DeakinsEmpire of Light dévoile d'abord une véritable douceur, due à la chaleur réconfortante des salles obscures où travaillent les personnages, mais aussi à la complicité et aux sentiments naissants entre les deux protagonistes.

S'il révèle plusieurs signes de leur désespoir, le long-métrage ne prépare pas le public à l'évolution du récit. Peu à peu, l'équilibre qu'Hilary et Stephen ont su construire pour se préserver mutuellement s'effondre. Une tournure qui renforce l'attachement que leur porte les spectateurs, et l'envie de les voir retrouver la lumière.

Des scènes gênantes pour Olivia Colman

Invité dans l'émission Sunday diffusée sur la BBC et présentée par Laura Kuenssberg, Sam Mendes a expliqué avoir demandé aux bouleversants Olivia Colman et Micheal Ward de rendre "leur désire physique" perceptible. Un exercice compliqué pour l'actrice de La Favorite et The Lost Daughter, comme le confie le cinéaste :

Elle était très gênée de jouer les scènes de sexe, comme c'est souvent le cas. (Dans ce film), on voit des gens au moment où ils sont le plus vulnérables émotionnellement. C'est comme pour tout, on essaie d'aller encore plus loin, de fouiller des états dans lesquels nous ne sommes normalement pas autorisés à entrer. (...) Je voulais voir leur désir physique.

Empire of Light
Hilary (Olivia Colman) - Empire of Light ©20th Century Studios

Interrogée par le Daily Mail en décembre 2022 et citée par NME, Olivia Colman révèle qu'elle voulait initialement que "Sam (Mendes) coupe les scènes de sexe parce qu'(elle) était tellement gênée". Néanmoins, la comédienne a pu appréhender ces séquences grâce à l'aide de la coordinatrice d'intimité Ita O'Brien. Cette dernière a notamment travaillé sur Normal PeopleIt's a SinSex Education ou encore L'Amant de Lady Chatterley. L'actrice déclare à son sujet auprès de Newsweek :

Je ferais appel à elle pour chaque rôle, pour toujours.

À l'écran, ces scènes contribuent en tout cas grandement à la puissance émotionnelle du film. Elles dévoilent par exemple la pudeur, la délicatesse et l'humour d'Hilary et Stephen. Empire of Light est à découvrir au cinéma dès le 1er mars 2023.

 

Voir aussi

Mort de Lisa Loring, la première Mercredi Addams

Mort de Lisa Loring, la première Mercredi Addams

L'américaine Lisa Loring, à la fois scénariste et comédienne, nous a quittés. Elle avait notamment incarné la Mercredi Addams dans la première série télévisée.