ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

En Avant : à l'origine le scénario était un peu différent

En Avant : à l'origine le scénario était un peu différent

Le scénario de "En Avant" était initialement assez différent de la version finale de Dan Scanlon. Le cinéaste raconte comment ses idées ont germé et évolué à travers le temps. Il partage son processus d'écriture.

Sorti le 4 mars dernier au cinéma, En Avant, le dernier-né des studios Pixar, n'a pas eu beaucoup de temps pour être exploité dans les salles. La crise du coronavirus a entraîné la fermeture des cinémas, laissant de nombreux films sur le carreau. L’œuvre de Dan Scanlon a néanmoins eu le temps de ramasser plus de 104 millions de dollars avant le début du confinement. Le film est par ailleurs déjà disponible en VOD aux États-Unis et sortira bientôt sur Disney+.

Un scénario qui a beaucoup évolué

En Avant raconte le destin de deux frères elfes dans une version magique du monde moderne. Ils se lancent dans une quête pour revoir leur père décédé le temps d'une journée. C'est une histoire très personnelle pour Dan Scanlon, qui a imaginé ces personnages et leurs relations d'après son frère aîné.

ComicBook.com s'est entretenu avec Dan Scanlon, qui est revenu sur son expérience sur ce film. Il a déclaré qu'initialement, le long-métrage devait traiter du destin de deux scientifiques qui ont ramené leur père à la vie, morceau par morceau :

Au départ nous voulions une histoire sur deux frères qui ont la possibilité de ramener leur père à la vie. Ma première version de l'histoire se passait dans notre monde, et les personnages étaient tous humains. Leur père était un scientifique qui avait essayé d'inventer une machine permettant de communiquer avec les morts. Mais elle ne fonctionnait pas vraiment. Après son décès, ses deux fils, eux aussi devenus scientifiques, essayaient de prouver que la machine de leur père pouvait fonctionner. En ce faisant, ils ont ramené des morceaux de leur papa, comme ses pieds, puis ses jambes, puis son torse. Mais c'était un peu froid et clinique.

En Avant : à l'origine le scénario était un peu différent

C'est vrai que c'est une version moins imagée que la proposition finale du film. Parce que En Avant est finalement un conte unique dans l'univers Pixar. Il représente la première incursion du studio dans l'heroic fantasy. L'ambiance Donjon & Dragons y est très agréable et permet d'ouvrir un nouveau monde dans la grande famille Pixar. L'idée de cet univers parallèle est venue à Dan Scanlon un peu plus tard :

Nous ne voulions pas d'un monde classique de science-fiction comme on en voit beaucoup. C'est une histoire moderne et personnelle. Il nous fallait donc un monde fantastique moderne, qui nous faisait rire parce qu'il est assez ridicule, et conduisait à des scènes très drôles. D'où ce mélange d'heroic fantasy et de monde actuelle. Cet univers correspond à Ian. Ce monde est un endroit qui a perdu de son potentiel et Ian est un enfant qui n'est pas à la hauteur de son potentiel. Le monde et le personnage évoluent ensemble.

Une belle évolution de l'histoire. Dan Scanlon est parvenu à magnifier son idée d'origine pour en faire un film inédit et assez unique dans le paysage cinématographique. En Avant est disponible en achat digital aux États-Unis et devrait débarquer le 3 avril prochain sur Disney+. La plateforme arrivera en France le 7 avril.