Fast and Furious : Netflix met en ligne les 7 premiers films de la saga

Fast and Furious : Netflix met en ligne les 7 premiers films de la saga

À tous les fans de la franchise « Fast and Furious », Netflix a une bonne nouvelle pour vous. Les sept premiers films de la saga sont dès à présent disponibles sur la plateforme de streaming pour patienter jusqu'à la sortie du neuvième épisode.

Pour le moment, la franchise Fast and Furious comprend 9 films. Huit épisodes canons et un spin-off centré sur Hobbs & Shaw. Et évidemment, la saga produite par Universal n'a pas encore dit son dernier mot puisque les épisode 9 et 10 sont déjà prévus, de même qu'un Hobbs & Shaw 2.

Rendez-vous sur Netflix

Fast and Furious 9 devait voir le jour au mois de mai, mais la crise du Covid-19 a entraîné le report du blockbuster. Le long métrage de Justin Lin est maintenant attendu le 31 mars 2021. Mais pour patienter, la plateforme Netflix met en ligne tous les épisodes de la franchise jusqu'au 7 inclus.

Une saga culte

Tout débute en 2001, quand Rob Cohen propose Fast and Furious. Le premier film d'une longue lignée qui se concentre sur la bande de Dominic Toretto, le rôle culte de Vin Diesel. À cette époque, il est hors la loi et participe à des courses de voitures urbaines non autorisées. Le jeune policier Brian, joué par Paul Walker est chargé de le surveiller et de s'infiltrer dans son groupe.

Évidemment, Brian va rester et rejoindra la fast family qui n'aura de cesse de s’agrandir. La suite on la connaît. Un premier opus qui avait alors rapporté plus de 207 millions de dollars à travers le monde pour un budget de 38 millions. Eh oui, à cette époque là, Fast and Furious était encore une série B sans prétention.

Mais le succès est présent, et Universal sent qu'il y a un filon à exploiter. Ainsi en 2003, John Singleton met en scène 2 Fast, 2 Furious, un opus sans Vin Diesel mais qui introduit le personnage de Tyrese Gibson. Le film rapporte 236 millions de dollars au box-office. À partir de là Universal ne s'arrêtera plus. En 2006, Justin Lin met en scène Fast & Furious : Tokyo Drift. Un épisode sans Vin Diesel et sans Paul Walker, mais qui introduit le personnage de Han, interprété par Sung Kang. Le film rapporte 158 millions de dollars.

En 2009, Justin Lin rempile avec un quatrième épisode qui ramène enfin Vin Diesel et Paul Walker, et introduit une certaine Gal Gadot. Fast & Furious 4 rapporte plus de 360 millions de dollars.

Fast and Furious : Netflix met en ligne les 7 premiers films de la saga

En 2011, Justin Lin est encore à la réalisation pour Fast Five qui introduit Luke Hobbs, le personnage de Dwayne Johnson. Le long métrage marque un tournant dans la franchise. La saga tombe dorénavant dans le blockbuster bourrin et rapporte deux fois plus d'argent avec des recettes s'élevant à 626 millions de dollars. En 2013, Justin Lin revient pour la quatrième fois consécutive et met en scène la 6ème aventure de la franchise. Fast and Furious 6 rapporte plus de 788 millions de dollars.

Enfin, en 2015, James Wan prend les rênes de la franchise et réalise Furious 7, marqué par le décès de Paul Walker. Le cinéaste parvient à composer malgré ce drame et propose un hommage final touchant. Une conclusion qui aurait finalement été parfaite pour mettre un point à la saga. Le long métrage est le plus gros succès de la franchise avec 1,5 milliard de dollars de recettes. Depuis, deux autres films ont vu le jour réalisés par F. Gary Gray et par David Leitch.

Ainsi, les sept premiers épisodes sont en tout cas disponibles sur la plateforme Netflix, l'occasion de se replonger dans cette saga culte. Parfait pour patienter jusqu'à la sortie du neuvième épisode.

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.