MENU
Accueil > News > News Cinéma > Festival d’Annecy 2019 : la programmation au complet
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Festival d’Annecy 2019 : la programmation au complet

×

Lors de la conférence de presse qui s’est tenue le lundi 15 avril au Centre National du Cinéma et de l’Image Animée à Paris, la sélection officielle et la programmation complète de cette édition 2019 ont été révélées. Entre séances événements, conférences et rencontres, cette édition, qui se déroulera du 10 au 15 juin prochain, s’annonce passionnante.

Si l’année dernière le festival au bord du plus beau lac de France mettait en lumière le cinéma d’animation made in Brazil, cette année c’est le pays du soleil levant qui est à l’honneur notamment par le biais d’un invité de marque, Yôichi Kotabe. Avec le Japon mais aussi la gastronomie, le festival met en lumière la gourmandise. Gustative, bien sûr, avec un véritable hommage à la nourriture, comme en témoigne le long-métrage Kung Food par le réalisateur Haipeng Sun, sélectionné dans la toute nouvelle catégorie, Contrechamp (qui vise à mettre en lumière des œuvres plus expérimentales). Mais également une gourmandise plus intellectuelle et spirituelle avec une sélection très riche, et qui saura, on l’espère, rassasier les festivaliers.

Qui dit sélection riche, dit nombreuses catégories, car à l’image du cinéma d’animation qui ne cesse de s’étendre, les projets soumis pour cette édition étaient abondants (3 100 projets venus du monde entier pour 16 places – 8 en sélection officielle et 8 autres en sélection Contrechamp). Dans un contexte post-MeToo, Marcel Jean, délégué artistique du festival, a tenu à souligner l’engagement de toute l’équipe et du Festival suite à la signature de la charte 5050×2020 en précisant certains chiffres. D’abord, une parfaite égalité quant à la composition de l’équipe de sélection (4 femmes et 4 hommes) ce qui, comme l’a fait remarquer le délégué, s’est nettement vu sur la diversité de la sélection finale.

Afin de parfaire son discours, Marcel Jean, n’a pas hésité à donner quelques chiffres comme celui concernant la sélection des courts-métrages réalisés par les étudiant•e•s : 66% des œuvres soumises ont été réalisées par des femmes et le pourcentage de ces œuvres sélectionnées en compétition est de 64%. Et dans un esprit de total cohérence, le festival continue ses multiples projets visant à valoriser les femmes comme celui des rencontres et des conférences comme, entre autres, celles de l’organisation Women in Animation qui, tout comme l’année dernière, célébrera les femmes dans le cinéma d’animation.

Les temps forts du festival : séances événements, work in progress et rencontres

On l’avait appris il y a quelques jours c’est le long-métrage Playmobil qui ouvrira cette 42e édition. Accompagné par un épisode exclusif des Looney Tunes, qui feront leur grand retour. Le film réalisé par Lino DiSalvo, qui sortira le 7 août en salles, annoncera le grand départ de cette nouvelle compétition composée, entre autres, par les très attendus Buñuel en el laberinto de las tortugas de Salvador Simo, La Fameuse Invasion des ours de Sicile de Lorenzo Mattotti ou encore Ride Your Wave de Masaaki Yuasa. En parallèle à la compétition, les séances événements comme celle du très attendu (et redouté) Toy Story 4 des studios aux grandes oreilles sera présenté, ou encore celle du [Le] Voyage du Prince de Jean-François Laguionie et Xavier Picard, tout juste terminé. 

Mais le festival est avant tout un lieu de rencontres et de partage, celui d’une passion commune pour le cinéma d’animation, de la joie et de la fascination qu’il procure. Les célèbres séances « work in progress », très prisées des festivaliers seront une nouvelle fois au rendez-vous. Côté long-métrage on attend les premiers travaux des films Josep d’Aurélien Froment ou encore Weathering with You de Makoto Shinkai. Tandis que du côté de la télévision c’est Culottées (d’après les fantastiques BD de l’illustratrice Pénélope Bagieu) réalisé par Phuong Mai Nguyen et Charlotte Cambon de Lavalette qui figure parmi les plus grandes attentes.

S’ajouteront à cette programmation bien chargée, des rencontres et événements organisés par le MIFA, 16 conférences aux sujets vastes et variés (par exemple: comment écrire et réaliser pour un format VR?) seront tenues et des projections plein air auront lieu au bord du lac (Ratatouille, Spider-Man: New Generation, Astérix: le secret de la potion magique etc).

Toutes la programmation détaillée est à retrouver sur le site du festival.

Voir aussi
Avengers : Hugo Weaving explique pourquoi il n’a pas repris le rôle de Crâne Rouge

L'acteur Hugo Weaving explique enfin pourquoi il n'a pas repris le rôle de Crâne Rouge dans « Avengers : Infinity War » et dans « Avengers : Endgame ». Il s'agit finalement d'un problème contractuel.

Copyright © 2020 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis