Fight Club : la fin du film totalement revisitée en Chine

Une conclusion bien différente pour le film de David Fincher

Fight Club : la fin du film totalement revisitée en Chine

"Fight Club" est proposé sur la plateforme de streaming chinoise Tencent Video, qui compte au moins 900 millions d'utilisateurs actifs, et c'est une première. Mais surprise, la fin du film de David Fincher est entièrement différente de celle qu'on connaît.

Fight Club : oui, mais non...

Le public de la version originale de Fight Club et ses créateurs, au premier rang de ceux-là le réalisateur David Fincher, risquent de s'agacer. En cause, la diffusion sur la plateforme de streaming chinoise de Tencent Video d'une version du film culte de 1999 significativement altérée sur sa fin. Sans qu'il ait été déterminé si la modification est le fait d'une auto-censure du distributeur ou un ordre du gouvernement. Une fin originale apparemment trop nuancée dans sa conclusion morale pour ceux qui ont ainsi décidé de transformer le tomber de rideau du film.

Fight Club
Fight Club ©20th Century Fox

Thriller psychologique de haut niveau et spectacle visuel fascinant et inédit à l'époque, servi par un scénario retors aux accents pamphlétaires et par un casting formidable, Fight Club est le film culte, adoré - et très controversé lors de sa sortie - de toute une génération. Mais en Chine, où la liberté d'expression n'en est pas vraiment une, les autorités ne voient pas du tout d'un bon oeil les vues que les oeuvres importées peuvent proposer sur des thématiques politiques et sociales.

Une transformation expéditive et radicale

À la fin de Fight Club, le Narrateur (Edward Norton) "tue" Tyler (Brad Pitt) et contemple avec Marla (Helena Bonham Carter) l'explosion de plusieurs immeubles, suggérant que le plan de Tyler est bien en marche. Problème, dans la version chinoise il est préférable que les héros - aka la police- gagnent, et sans héros alors il faut que les anti-héros perdent. Ainsi, toute cette séquence a été supprimée, et un carton prend sa place pour expliquer la nouvelle fin.

Fight Club
Fight Club - Tencent Video Edit

Grâce à l'indice fourni par Tyler, la police a vite compris le plan et arrêté tous les criminels, parvenant ainsi à empêcher la bombe d'exploser. Après le procès, Tyler fut envoyé dans un hôpital psychiatrique où il a reçu des soins psychologiques. Il en est sorti en 2012.

Une fin qui malheureusement vide toute la subtilité des discours des personnages du film et annule purement la poésie de sa fin. Un beau gâchis dont la Chine est coutumière, où les autorités procèdent à un contrôle autoritaire de la production, de l'importation et de la distribution des oeuvres culturelles. La situation a été tournée en ridicule sur les réseaux sociaux chinois par le large public qui connaît le film dans sa version originale grâce à des versions piratées.

 

Voir aussi

Incassable : qu'est devenu le projet

Incassable : qu'est devenu le projet "Incassable 2" ?

En 2000, juste après « Sixième Sens », M. Night Shyamalan réalise un autre de ses grands classiques avec « Incassable ». Avant que « Split » ne vienne au monde, le réalisateur voulait mettre en scène « Incassable 2 ». Voici ce qu'est devenu le projet.