François Civil (Buzz l'Éclair) : "j'ai gardé Richard Darbois dans un coin de ma tête"

Découvrez les coulisses du doublage du film Pixar

Dans le nouveau film Pixar "Buzz l'Éclair", François Civil prête sa voix au célèbre ranger de l'espace. Une première pour l'acteur français, qui a la lourde tâche de passer après Richard Darbois, la voix française du personnage dans la saga "Toy Story".

Buzz l'Éclair est de retour au cinéma

Trois ans après être apparu pour la dernière fois sur les écrans dans Toy Story 4, Buzz l'Éclair est de retour dans nos vies. À un détail près. En effet, si la confusion a d'abord été de mise, avec le studio qui avait communiqué que le film serait sur le "vrai" Buzz qui a inspiré le jouet, un carton au début du film est un peu plus précis. Buzz l'Éclair est tout simplement le film qu'Andy a découvert quand il était petit. Le jouet de Toy Story est donc la figurine tirée du personnage de ce film.

Buzz l'Éclair
Buzz l'Éclair © Disney/Pixar

Un rêve de gosse pour François Civil

Étant donné que ce nouveau film n'est pas consacré au jouet, mais bien au personnage fictif qui l'a inspiré, Pixar a décidé de lui donner une nouvelle voix. Aux États-Unis, c'est Chris Evans qui a été choisi. En France, l'honneur est allé à François Civil, qui mesure la chance qu'il a eue de succéder à Richard Darbois (la voix de Buzz dans la saga Toy Story) :

C'est à la fois flippant (...) et un kiff d'enfant. On pouvait pas faire un truc totalement à l'opposé de ce qu'avait fait Richard Darbois, qui a une voix tellement reconnaissable, et qui a accompagné notre enfance (...) alors je l'ai gardé dans un coin de ma tête. Notamment sur certains mots, certaines manières de dire les choses, un certain phrasé par moments. Après j'avais aussi la version originale de Chris Evans pour me guider.

Mais le comédien a également pu prendre certaines libertés par rapport à la direction prise par Chris Evans pour la version américaine :

Parfois, je me disais que c'était une sorte d'OSS de l'espace. Un mec hyper sûr de lui, qui a toujours la bonne réplique, mais qui foire une fois sur deux.

La plus grosse difficulté

Pour François Civil, cette expérience de doublage était la première de sa carrière. Un exercice qui n'a pas été toujours facile à appréhender :

Le plus difficile pour moi, ça a été d'accepter qu'à un moment donné, on ne pouvait plus retoucher (...) Sur un plateau de cinéma on fait la prise, et on sait à peu près ce qu'on a fait quand c'est fini. Là, on réécoute tout de suite, tous les détails (...) et une fois qu'on a fait les cinq prises, on se dit que c'est une de celles-là qui sera dans le film. C'était assez terrible à vivre.

Voir aussi

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

The Flash : vers une annulation du film avec Ezra Miller ?

Depuis sa fusion avec Discovery, la Warner fait le ménage dans son organigramme ainsi que dans son planning de sortie de films. Dans ce capharnaüm, "Batgirl" en a tristement fait les frais en étant annulé à la surprise générale. "The Flash" pourrait-il connaître le même sort ?