ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

La Reine des Neiges : et si le film était la version Disney de Shining ?

La Reine des Neiges : et si le film était la version Disney de Shining ?

Une drôle de théorie vient de sortir sur le net. Certains fans pensent que "La Reine des Neiges" est la version Disney de "Shining", l’énorme classique de Stanley Kubrick.

De Shining à La Reine des Neiges

D’un côté il y a un immense classique. Réalisé en 1980 par Stanley Kubrick, Shining est un film incontournable. Adapté du roman éponyme de Stephen King, Shining est l’un des films les plus célèbres de Kubrick. Une référence absolue portée par Jack Nicholson, Shelley Duvall et Danny Lloyd. Un chef d’œuvre qui avait rapporté plus de 46 millions de dollars en son temps. Et même si le film est détesté par Stephen King, il demeure une référence pour tous les cinéphiles.

Frozen : et si le film était la version Disney de Shining ?

De l’autre, il y a un mastodonte de l’ère nouvelle de Disney, sorti en 2013. Réalisé par Chris Buck et Jennifer Lee, La Reine des Neiges est le plus gros succès de Disney en termes d’animation. Un film adoré par les spectateurs et globalement bien reçu par les critiques professionnelles. Par ailleurs, La Reine des Neiges remporte les Oscars de la Meilleure chanson et du Meilleure film d’animation et récolte plus de 1,2 milliard de dollars au box-office.

Deux héros qui se ressemblent

Selon une récente théorie, La Reine des Neiges serait la version Disney de Shining. En effet, les deux films se rejoignent sur plusieurs points. Déjà, les environnements se rapprochent puisque les deux films se déroulent dans un contexte hivernal et glacé. Ensuite, Elsa, la protagoniste du film Disney, a des similitudes frappantes avec Jack Torrance, le héros de Shining.

Frozen : et si le film était la version Disney de Shining ?

Les deux héros blessent accidentellement des membres de leur famille. Dans le cas d’Elsa, elle blesse involontairement sa sœur et s’enferme donc dans sa chambre pour tenter se supprimer ses pouvoir. Pour Jack Torrance, il fait mal au bras de son fils Danny alors qu’il est ivre. Par conséquent, il essaye d’arrêter de boire afin de garder le contrôle sur lui-même. Les deux protagonistes commencent à se démêler après un isolement prolongé à l’intérieur d’un bâtiment orné vide et caverneux. Puis ils deviennent les méchants de leurs films respectifs.

Mais ce n’est pas tout…

Mais les héros ne sont pas les deux seuls personnages à se ressembler. Pour commencer, la sœur d’Elsa, Anna, ressemble beaucoup à Danny, le fils de Jack Torrance. Tous les deux se sentent seuls, contraints de jouer dans un environnement clos, composé de couloirs spacieux, avec l’interdiction d’entrer dans une pièce en particulier. Ils deviennent chacun des victimes innocentes. Le cœur d’Anna est gelé par sa sœur, et Danny est obligé de fuir son père devenu fou.

Frozen : et si le film était la version Disney de Shining ?

Ensuite, selon cette même théorie, Olaf et Wendy ont des points communs. Ils sont tous les deux des personnages loufoques prêts à tout pour sauver ceux qu’ils aiment. Y compris se sacrifier. Kristoff pourrait être rapproché à Dick Hallorann, dont leur expérience avec le surnaturel leur permet de se lier d’amitié avec Anna/Danny. Puis, dans le troisième acte de La Reine des Neiges, Kristoff vient à la rescousse d’Anna, tout comme Hallorann porte assistance à Danny. Enfin, à la fin des deux films, des personnages se retrouvent littéralement figés.

Evidemment, cette théorie a des limites. D’un côté il s’agit d’un film d’animation pour la jeunesse, et de l’autre un film d’horreur culte. Mais, ces petites comparaisons assez étonnantes valent le coup d’être mise en exergue. Après, on vous laisse juger le degré de crédibilité de tout ceci…

 

Voir aussi

Jennifer Aniston dit pourquoi elle a failli arrêter sa carrière

Jennifer Aniston dit pourquoi elle a failli arrêter sa carrière

Jennifer Aniston était cette année en compétition pour décrocher un prix d'interprétation aux Emmy Awards et aux Golden Globes pour sa performance dans "The Morning Show". Avant cet excellent rôle, l'actrice a songé à arrêter sa carrière. Elle revient sur ce moment où tout aurait pu basculer.