MENU
Accueil > News > Cinéma > Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn n’en veut pas à Disney de l’avoir viré

Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn n’en veut pas à Disney de l’avoir viré

James Gunn était pris dans la tourmente. Le cinéaste, qui a gagné la sympathie du public avec les deux premiers volets des Gardiens de la Galaxie a vécu des montagnes russes émotionnelles. Viré par Disney, il a très vite été réengagé pour conclure sa trilogie. Il revient sur cette expérience.

Avec Les Gardiens de la Galaxie Vol. 1 et Vol. 2, James Gunn s’est assuré un respect total des fans et une incursion durable dans le monde des super-héros. Pourtant, fin 2018, le cinéaste a été pris pour cible par Disney à cause de tweets offensants datant de plusieurs années. La firme aux grandes oreilles qui veut paraître absolument irréprochable a directement licencié le réalisateur. DC a profité de l’occasion pour se jeter sur James Gunn et lui proposer de réaliser Suicide Squad 2. Ce à quoi le cinéaste à répondu à l’affirmative. Disney/Marvel a directement réagi, et, ayant peur de voir leur petit génie partir chez Warner Bros, l’a réengagé pour Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3.

James Gunn n’est pas rancunier

Presqu’un an après son licenciement, James Gunn revient enfin sur cette expérience désagréable au micro de Deadline. Beaucoup de personnes se seraient senties blessées, et n’auraient sûrement pas accepté de revenir sous l’effigie Marvel. Mais ce n’est pas le cas de James Gunn qui ne blâme personne et s’excuse encore pour ses tweets vieux de dix ans :

 Je ne blâme personne. Je me sens mal depuis quelque temps à propos de la manière dont j’ai parlé en public, certaines des blagues que j’ai faites, certaines des cibles de mon humour, juste les conséquences non intentionnelles de ne pas être plus compatissant dans ce que je publiais. Je sais que des gens ont été blessés par des choses que j’ai dites, et c’est toujours ma responsabilité. Disney avait totalement raison de me renvoyer. Ce n’était pas un problème de liberté d’expression. J’ai dit quelque chose qu’ils n’aimaient pas et ils avaient complètement le droit de me renvoyer.

Cependant, alors que ses tweets et son licenciement sont devenus un sujet brûlant, James Gunn n’a pas connu le déclin comme de nombreuses stars récemment à cause des affaires Weinstein et autres. Au contraire son téléphone a commencé à sonner :

 Les studios m’ont dit : « nous aimerions t’avoir ». Ils ont appelé dans les deux premiers jours. J’en revenais pas.

Bien sur un de ces studios est évidemment Warner Bros, qui a proposé à James Gunn de réaliser le film DC Comics : Suicide Squad 2 :

 La suite de Suicide Squad m’a immédiatement séduite. Je ne pense pas que je me sois autant amusé à écrire un scénario depuis L’Armée des Morts.

 

Évidemment le style de Suicide Squad se rapproche énormément de celui de Les Gardiens de la Galaxie. Comme l’équipe Marvel, la Suicide Squad est composée de marginaux, de décérébrés, obligés de faire le bien. Encore plus violents et méchants que l’équipe pop de Star Lord, la team de chez DC Comics est parfaite pour l’univers et l’humour de James Gunn et on à très hâte de voir le résultat.

Il n’empêche que du côté de chez Marvel, les acteurs des Gardiens de la Galaxie ont énormément soutenu le réalisateur. La presque totalité du casting, emmené par Dave Bautista, a promis à Marvel Studio de démissionner si James Gunn ne revenait pas pour le troisième opus. Curieusement, lorsque la question de savoir ce qu’il regrettait le plus dans Les Gardiens de la Galaxie était posée à Gunn, le cinéaste se concentre sur un personnage en particulier :

 Rocket, c’est un peu moi. Groot c’est comme mon chien. J’aime Groot d’une manière complètement différente. Je suis lié à Rocket et je ressens de la compassion pour ce personnage, mais j’ai aussi l’impression que son histoire n’est pas terminée. Cela a été une grande perte pour moi, de ne pas pouvoir finir son histoire, même si j’étais réconforté de savoir qu’ils allaient réutiliser mon script.

Mais il n’y a plus à être triste puisque James Gunn pourra conclure lui même l’histoire de Rocket et plus largement des Gardiens de la Galaxie. Mais c’est d’abord son incursion chez DC Comics qui sortira en premier en août 2021 tandis que Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 est prévu courant 2022.

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

Black Widow : des nouvelles photos révéleraient le méchant

Le tournage de "Black Widow" a débuté depuis le mois de mai. Des nouvelles photos en provenance du plateau viennent nous renseigner sur l'identité du méchant de l'intrigue. L'héroïne incarnée par Scarlett Johansson pourrait donc combattre Taskmaster.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis