ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Ghost a 30 ans : découvrez des anecdotes du film culte avec Patrick Swayze et Demi Moore

Ghost a 30 ans : découvrez des anecdotes du film culte avec Patrick Swayze et Demi Moore

En 1990, "Ghost" a fait exploser les inscriptions aux cours de poterie et, accessoirement, fait beaucoup pleurer. Pour les 30 ans de sa sortie, on vous livre 3 anecdotes sur le film avec Patrick Swayze et Demi Moore.

Ghost : culte inattendu

Ghost est au départ un drôle de projet qui a fait frémir son scénariste, Bruce Joel Rubin. Sûr de son sujet, l'Américain souhaite un réalisateur de renom comme Milos Forman ou Stanley Kubrick pour diriger le film. Et là, les producteurs lui annoncent qu'ils ont engagé Jerry Zucker, réalisateur de Y a-t-il un pilote dans l'avion ? et Top secret !. On comprend que ça puisse surprendre, et le scénariste se souvient même avoir pleuré en apprenant la nouvelle. Pourtant, oubliant les préjugés, les deux retravaillent le script ensemble, en font 19 versions et rajoutent de l'humour tout en le rendant plus simple à comprendre.

On y suit un couple formé de Molly (Demi Moore) et Sam (Patrick Swayze) pour qui la vie est belle, jusqu'à ce que celle de Sam se termine soudainement après une agression dans la rue. Pourtant, l'homme ne va pas pour autant quitter ce monde mais continuer à vivre sous la forme d'un fantôme. N'ayant aucune intention de laisser Molly livrée à elle-même, il va se rapprocher d'une voyante (Whoopi Goldberg) qui va l'aider à accepter son nouveau rôle d'ange-gardien. Alors qu'un danger rode au-dessus de la tête de son ancienne compagne, il va tenter de rentrer en contact avec elle.

Ghost
Ghost ©Paramount

Sortez les mouchoirs ! Ce film romantique fait très fort dans l'émotion et devient culte. L'alchimie entre les deux acteurs, palpable du début à la fin, y est pour beaucoup. L'un des deux était pourtant loin d'être un choix évident.

Non, non et non !

Il s'en est fallu de peu pour que Patrick Swayze ne soit pas dans Ghost, quelque chose d'inimaginable aujourd'hui. Pourtant, à l'époque, et malgré son succès dans Dirty Dancing, l'acteur n'était pas en odeur de sainteté aux yeux de Zucker. C'est le scénariste Bruce Joel Rubin qui lui glisse son nom, mais le réalisateur veut le voir dans un film avant d'accepter. Les deux se rendent au cinéma pour le découvrir dans Road House. À la fin du film, Zucker regarde Rubin dans les yeux et, concernant l'idée de donner le rôle de Sam à Swayze, il répond "Plutôt mourir !".

Pourtant, l'acteur est très motivé et insiste pour passer une audition. Le réalisateur apprécie son enthousiasme et lui donne une chance. Swayze lui lit des scènes du script et Zucker est ému aux larmes. Il change d'avis, pour le bien de tous, et surtout du film.

Ghost
Ghost ©Paramount

Jamais sans Whoopi

L'acteur sait donc mieux que tout le monde combien il est parfois difficile d'obtenir des rôles. Il ne fait pourtant aucun doute que certains acteurs y seront parfaits, mais les producteurs, parfois, ne le voient pas. Et c'est exactement ce qui s'est passé avec Whoopi Goldberg qui avait auditionné sans succès pour le rôle d'Oda Mae Brown. Elle sait pourtant qu'elle a beaucoup à offrir à cette voyante un peu décalée.

Une chance pour elle, Patrick Swayze pense la même chose. L'acteur va donc plaider son cas aux producteurs, confie même qu'il ne fera pas le film sans elle, alors qu'à ce moment-là, il ne l'a jamais rencontrée ! Finalement, tout le monde s'incline, même les membres des Oscars qui offrent à l'actrice celui du meilleur second rôle féminin pour sa partition dans Ghost.

Ghost
Ghost ©Paramount

Comment on dit "Ghost" en japonais ?

C'est assez méconnu, mais Ghost a eu droit à un remake japonais en 2010, intitulé Gosuto: Mou Ichido Dakishimetai (Ghost : à nouveau dans tes bras). Produit par Paramount, l'histoire y est la même mais les rôles sont inversés : c'est elle qui meurt et lui qui fait de la poterie. Une curiosité, une vraie, puisque les remakes se font d'habitude plutôt dans l'autre sens, avec des films japonais qui ont droit à des versions américaines (Ring, Dark Water, The Grudge...). On vous partage la bande-annonce ci-dessous, on sent bien que vous ne nous croyez pas, mais il y a pourtant bien d'autres fantômes !

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.