MENU
Accueil > News > Cinéma > Glass : un premier poster pour la suite de Split et Incassable

Glass : un premier poster pour la suite de Split et Incassable

En attendant un premier trailer, découvrez la première affiche de « Glass », la suite de « Split » et « Incassable ».

Remercions tous chaleureusement Jason Blum, qui a eu l’audace et le flair pour relancer ce bon cher M. Night Shyamalan, que l’on croyait perdu. Leur rencontre a d’abord permis d’accoucher de The Visit, modeste mais efficace film horrifique, nous rappelant à quel point le metteur en scène d’origine indienne était brillant. Split, qui viendra juste après, est encore plus intéressant.

Jusqu’à ce qu’il sorte, personne ne savait qu’il s’agissait en fait de la suite d’Incassable, un des meilleurs films de Shyamalan. La promotion avait eu la finesse de nous réserver cette énorme surprise. Inutile de vous raconter la tête que l’on a tiré lorsque dans les dernières secondes, David Dunn (Bruce Willis) faisait son apparition. Vendu comme un film sur la schizophrénie, il basculait dans autre chose avec ce final : le film de super-héros. À l’ombre du géant Marvel, M. Night Shyamalan construisait dans son coin un autre univers étendu.

Tout le monde revient !

C’est dire si ce Glass, troisième opus de ce qui est désormais une trilogie, est attendu. Bruce Willis reprendra son rôle pour poursuivre Crumb (James McAvoy), transformé en Bête à la fin de Split. On réclamait son retour et il aura lieu : Samuel L. Jackson rendossera le costume de Price. Rien n’est encore dévoilé sur son importance précise au sein de l’intrigue mais il aura un rôle central car le titre Glass vient de son surnom (Mr Glass, en référence à ses os en verre).

La jeune Anya Taylor Joy sera de la partie, permettant à Shyamalan d’approfondir tout ce qui tourne autour de son pouvoir. Hélas, elle n’a pas eu le droit d’être sur la première affiche du film qui vient juste d’être dévoilée :

Trois personnages, trois couleurs. Une construction graphique qui les sépare bien, chacun ayant un don différent. La présence de Crumb au centre démontre qu’il sera le bad-guy réunissant autour de lui les deux autres personnages. À moins que Shyamalan nous réserve une surprise ? N’oublions pas que c’est un maître dans l’art du twist et que depuis Incassable, sa vision du monde des super-héros est très personnelle. De ce que l’on a compris dans les précédents films, les personnes qui se découvrent des dons spéciaux sont ultra-sensibles, victimes d’un traumatisme. Il ne serait presque pas étonnant de voir des nouveaux protagonistes se joindre à eux pour enrichir le propos initial.

Espérons voir une bande-annonce lors la Comic-Con de San Diego le mois prochain. Le 20 juillet se déroulera une présentation du film à cette occasion. On exige des images !

La date de sortie française est prévue au 16 janvier 2019.

Voir aussi

C’est ça l’amour : la fin d’un couple n’est pas la fin d’une famille

CRITIQUE FILM - Dernier long métrage de la réalisatrice Claire Burger, "C’est ça l’amour" dessine avec tendresse la vie d’un homme et de ses filles après que son épouse l’ait quitté. Avec Bouli Lanners exceptionnel dans un nouveau registre.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis