MENU
Accueil > News > Cinéma > Grâce à Dieu : François Ozon s’attaque aux prêtres pédophiles

Grâce à Dieu : François Ozon s’attaque aux prêtres pédophiles

Après le sublime « Frantz », qui offrait à Pierre Niney un de ses plus beaux rôles et révélait la jeune Paula Beer, puis le bien moins réussi « L’Amant double », François Ozon est de retour avec « Grâce à Dieu ». Un film qui, par son sujet, promet déjà de faire parler de lui. Une première bande-annonce a été dévoilée par Mars Films.

Comme on peut le voir dans la première bande-annonce de Grâce à Dieu, François Ozon s’attaque à l’Église catholique et aux prêtres pédophiles. Les histoires qui ont vu l’Église protéger des prêtres pédophiles sont nombreuses. Spotlight avait d’ailleurs mis en scène, par le prisme du journalisme, un scandale impliquant des prêtres de la région de Boston. François Ozon, lui, a décidé de se placer aux côtés de victimes.

« Grâce à Dieux tous ces faits sont prescrits »

Dans Grâce à Dieu, on y suivra trois hommes d’une quarantaine d’années, ayant été abusés sexuellement par un prêtre dans leur enfance. Lorsque l’un d’eux découvre que le prêtre en question est toujours en poste, ils décident d’agir. Ils devront alors faire face à l’Église, sans pitié. En atteste cette phrase lourde de sens prononcée : « Grâce à Dieux tous ces faits sont prescrits« .

La bande-annonce de Grâce à Dieu est plutôt encourageante. Ou plus particulièrement sa deuxième partie, qui montre comme les personnages sont dans l’incapacité de se reconstruire. L’ensemble promet d’être fort, surtout grâce aux présences de Melvil PoupaudDenis Ménochet et Swann Arlaud. François Ozon adopte là une approche encore plus réaliste et brute que certains de ses derniers films (L’Amant double, Une nouvelle amie), qui jouaient davantage sur l’étrangeté pouvant tendre vers des effets oniriques.

Par contre, la réalisation d’Ozon apparaît à double tranchant. Si le film promet une émotion bouleversante, il y a une forme de lourdeur (avant tout dû à la musique omniprésente de la bande-annonce) qui donne aux images des allures de téléfilm. Espérons que le résultat final sera à la hauteur du sujet.

Grâce à Dieu sortira dans les salles le 20 février 2019.

Voir aussi

Les films attendus de 2019 : 14 prétendants cannois

L'année 2018 s'apprêtant à se terminer, les regards sont déjà tournés vers 2019. Saison des oscars, prétendants cannois, auteurs incontournables, blockbusters et films d'animation : passage en revue, en quatre parties, des 50 films attendus en 2019 par la rédaction de CinéSéries. En voici la deuxième partie, consacrée aux films pressentis pour concourir à la Palme d'Or lors du prochain festival de Cannes.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis