ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Grease : cette scène culte pour laquelle Olivia Newton-John a pris de court l’équipe du film

Grease : cette scène culte pour laquelle Olivia Newton-John a pris de court l’équipe du film

Assumant totalement sa part de kitsch et enchaînant les chorégraphies inoubliables, "Grease" est un sommet de la comédie musicale. Le long-métrage se conclut sur une séquence on ne peut plus culte, pour laquelle Olivia Newton-John a laissé le reste de l’équipe bouche bée, à commencer par John Travolta.

Grease : au panthéon des comédies musicales

Plus de quarante ans après sa sortie en 1978, Grease demeure l’une des comédies musicales les plus entraînantes jamais réalisées. Adaptation du show de Jim Jacobs et Warren Casey ayant vu le jour à Chicago sept ans plus tôt, le long-métrage de Randal Kleiser plonge le spectateur dans l’insouciance d’un lycée américain de la fin des années 50.

Après une amourette d’été, Sandy Olsson et Danny Zuko se séparent en se promettant qu’il ne s’agit que du début de leur histoire. Les deux tourtereaux ne pensaient pas si bien dire, puisqu’ils se retrouvent à la rentrée à la Rydell High School. Mais les choses ont changé entre eux et la passion de leur rencontre semble avoir disparu…

Fraîchement débarquée d’Australie, Sandy a du mal à trouver sa place dans l’établissement, tandis que Danny l’ignore et a perdu tout son romantisme, bien trop occupé à entretenir sa réputation au sein de sa bande, les T-Birds. Sandy se fait de son côté accepter par les Pink Ladies menées par Rizzo, l’ex de Danny.

Grease
Grease © Paramount Pictures

Peu importe si certains acteurs avaient déjà dépassé la trentaine lors du tournage, dont Olivia Newton-John et la géniale Stockard Channing, si le long-métrage est truffé de faux-raccords et si la longueur des cheveux de Sandy ne cesse de varier tout au long du film... Grease reste une bulle d’énergie qui assume totalement sa part de kitsch, dans laquelle John Travolta roule des mécaniques à merveille et fait exploser le budget de brillantine, et où les chorégraphies impressionnantes s’enchaînent sur d’inoubliables airs de rockabilly.

Un final réjouissant

Parmi les titres les plus célèbres de Grease figurent évidemment Summer Nights, Hopelessly Devoted to You et surtout You’re The One That I Want, qui clôt le film en beauté après une course de voitures où John Travolta fait rugir sa fureur de vivre. Pour cet ultime numéro, les élèves de Rydell s’en donnent à cœur joie dans une fête foraine afin de célébrer le début des vacances après une nouvelle année scolaire mouvementée. Un passage qui résume à lui seul l’ambiance de fête qui régnait sur le tournage, comme l'affirme le producteur et initiateur du projet Allan Carr dans le documentaire Grease : l’époque, le lieu, l’action.

Dans ce reportage, Olivia Newton-John révèle par ailleurs avoir pris ses partenaires de court au moment de tourner cette séquence, durant laquelle Sandy s’affirme comme une véritable Pink Lady. L’héroïne opte pour un changement de style radical, et son interprète avait tenu à garder la surprise autour de son nouveau look. La chanteuse et comédienne raconte à ce sujet :

On est allés à Wardrobe. Ils ont trouvé un pantalon très années 50. Il était en Lycra très épais. On me l’a cousu dessus car la fermeture éclair était cassée. J’ai enfilé la tenue qu’on avait choisie et je suis arrivée au milieu de l’équipe.

Grease
Grease © Paramount Pictures

Allan Carr ajoute à propos de cette anecdote :

Elle ne nous a pas dit ce qu’elle faisait. Quand elle est sortie de la caravane, avec cette coiffure et ce pantalon, les gens… Tout le monde a applaudi.

Olivia Newton-John poursuit en révélant avoir été quelque peu gênée par les réactions des autres membres de l’équipe :

Tout le monde me lançait des regards. On murmurait et sifflait. J’ai pensé : "J’ai mal fait. Que se passe-t-il ? J’aurais dû faire ça il y a longtemps".

Une décision qui explique quoi qu’il en soit le regard subjugué de John Travolta lorsqu’il démarre You’re The One That I Want, totalement "électrifié".

 

Voir aussi

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Safe sur C8 : quelles œuvres ont inspiré le réalisateur pour créer l'atmosphère du film

Dans "Safe", Jason Statham protège une jeune fille qui a un don pour les chiffres. Le réalisateur a voulu donner un souffle 70's à son film.