MENU
Accueil > News > Cinéma > Halle Berry fait ses débuts en tant que réalisatrice
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Halle Berry fait ses débuts en tant que réalisatrice

Halle Berry va passer de l’autre côté de la caméra avec un sujet que l’on attendait pas forcément de sa part.

Le rôle d’un acteur dans le processus de création d’un film se limite qu’à une partie. Et il arrive que certains d’entre eux, à force d’observer les autres faire, veuillent passer derrière la caméra pour voir ce qu’ils sont capables de réaliser. Les exemples sont légions dans le 7ème art, surtout pour des acteurs populaires qui peuvent se permettre de faire financer des films grâce à leur nom. Celui d’Halle Berry, par exemple, pèse à Hollywood, malgré quelques faux pas gênants. Récompensée aux Oscar pour sa prestation dans À l’ombre de la haine et tête d’affiche de l’un des pires films de super-héros au monde (Catwoman), elle va s’essayer à la réalisation avec Bruised.

Halle Berry sur le ring

Attention, accrochez-vous, parce que le sujet n’est pas précisément celui auquel on pensait pour son premier essai. Le film sera un drame qui mettra en scène Jackie « Justice », une star déchue de la MMA. Lorsque son fils Manny, qu’elle a abandonné à ses 6 ans, réapparaît dans sa vie, elle doit faire face à ses démons et devenir la mère qu’elle n’a jamais été. En parallèle, elle devra mener un autre combat, sur le ring, contre une étoile montante. Un double combat où s’entremêle vie privée et sport, comme souvent dans les films sur ce sujet. Un pitch bien Oscars-friendly comme il faut !

En plus de réaliser, Halle Berry va aussi se charger d’interpréter le rôle principal. Détentrice d’une épaisse filmographie, on a assez peu de doutes sur sa performance. On la sait capable de jouer dans des films d’action comme dans des purs drames. Deux facettes de sa personnalité que le public connaît. Ce qu’on demande à voir (et qui sera le véritable enjeu), c’est ce qu’elle arrivera à faire caméra à la main. L’un des pièges lorsqu’un acteur tente son premier essai, c’est qu’il se sécurise derrière un classicisme pas des plus intéressants. En abordant le monde de la MMA, elle dispose d’un sujet en or, qui pourrait être sublimé par le regard qu’une femme pose dessus. C’est toujours une belle promesse au cinéma de voir une réalisatrice aborder un univers, a priori, réservé aux hommes. Dans un autre genre, on pense au Démineurs de Kathryn Bigelow.

Le film n’a évidemment aucune date de sortie, son tournage devrait débuter lors du premier trimestre 2019. Avant de découvrir Halle Berry en combattante sur le déclin, comme avait pu l’être Mickey Rourke dans le formidable The Wrestler, vous pourrez la retrouver le 15 mai 2019 dans John Wick 3 : Parabellum. Elle distribuera, à n’en pas douter, quelques mandales bien placées. D’ailleurs, pour Burised, elle a décidé de s’entourer de l’équipe de chorégraphes des combats de John Wick. Ça promet !

Voir aussi
Ça : le scénariste parle des possibles spin-offs sur Pennywise

Les deux films d'horreur "Ça" sortis en 2017 et 2019 ont totalisé plus d'un milliard de dollars de recettes à travers le monde. Si le deuxième film a moins bien fonctionné que le premier, il a tout de même connu un succès qui laisse la porte ouverte à d'autres apparitions de Pennywise. Le scénariste Gary Dauberman a fait le point.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis