Accueil > News > Cinéma > Halloween : ces histoires vraies qui ont inspiré le cinéma d’horreur (part 2)

Halloween : ces histoires vraies qui ont inspiré le cinéma d’horreur (part 2)

Nous continuons notre story sur ces histoires vraies qui ont inspiré les films d’horreurs. Pour cette deuxième partie, nous allons vous conter la véritable histoire derrière le film “Wolf Creek”, celle du tueur, Bradley John Murdoch.

Wolf Creek est un film d’horreur australien écrit, coproduit et réalisé par Greg McLean en 2005. Il retrace le parcours de trois jeunes gens qui se retrouvent pris en captivité par Mick Taylor dans l’outback australien. Pour se faire, le réalisateur prend son temps d’introduire les trois protagonistes de son film, laissant les sensations se former durant pas moins d’une heure. Durant ce temps, McLeanet se concentre sur les angles de vue des paysages australien, absolument incroyables.

Puis, le film se révèle cruel, avec des scènes de tortures particulièrement bien réalisées. Forcément, Wolf Creek marche avant tout pour les fans de films d’horreur gore. En 2010, il est inclus dans la liste de Slant Magazine des 100 meilleurs films de la décennie.

Mais surtout, Wolf Creek s’inspire en réalité de l’histoire vraie de Pete Falconio et de sa petite amie Joanne Lees, victimes du tueur Bradley John Murdoch. En voici la bande-annonce :

Wolfe Creek, qu’est-ce que c’est ?

Cultivons-nous un peu… Wolfe Creek n’est pas que le nom du film. Il s’agit en réalité d’un cratère météoritique situé dans l’État d’Australie occidentale. Il mesure 875 m de diamètre et 60 m de profondeur. L’impact serait survenu il y a moins de 300.000 ans au Pléistocène.

Un meurtre insensé ?

Peter Falconio (20 septembre 1972 – 14 juillet 2001) était un jeune homme qui voyageait dans l’Outback Australien avec sa petite amie Joanne Lees. Le 14 juillet 2001, alors que leur voiture tombe en pane, un homme s’arrête pour leur proposer de l’aide. L’homme en question n’est autre que John Murdoch. Il leur explique que le problème vient certainement de leur pot d’échappement. Pendant que les deux hommes décident d’aller jeter un coup d’œil à l’arrière du véhicule, Lees se glisse dans le siège du conducteur, avant d’entendre soudain un grand bruit retentir. Elle se tourne et s’aperçoit que Murdoch vient de tuer froidement son compagnon d’un coup de fusil. Lees tente alors de s’échapper, mais Murdoch l’attrape et l’attache.

Alors qu’elle pensait y passer (Murdoch étant certainement distrait en bougeant le corps de Falconio), Lees arriva à s’échapper et à se cacher pendant de longues heures derrière des buissons. Au bout d’un moment, la jeune femme se précipita sur la route pour demander de l’aide. Un chauffeur de camion s’arrêta et l’aida à retirer ses attaches de câble. Elle fut emmenée en lieu sûr à l’hôtel Barrow Creek d’où la police fut appelée.

Wolf Creek

Bradley John Murdoch (né le 19 février 1958) a alors été retrouvé à Alice Springs et reconnu coupable du meurtre de Peter Falconio et également de voies de fait sur Joanne Lees. Il a été condamné à perpétuité pour ce meurtre. Détenu au Darwin Correctional Centre de Darwin, dans le Territoire du Nord, il sera âgé de 74 ans lorsqu’il sera admissible à la libération conditionnelle, en 2032. Il a introduit deux appels contre sa déclaration de culpabilité ; les deux ont échoué. La Haute Cour d’Australie a refusé l’autorisation spéciale d’interjeter l’appel le 21 juin 2007. Il lui est alors interdit de parler à la presse.

Murdoch avait auparavant vécu à Broome, en Australie occidentale, et travaillait comme chauffeur de camion et mécanicien. Il a également admis devant le tribunal faire de la contrebande de grandes quantités de cannabis. Pour autant, rien n’explique la gratuité et la violence de son crime.

Voir aussi

Justice League : Jason Momoa sexy en Aquaman

"Jutice League" vient tout juste de sortir au cinéma, l'occasion pour nous de nous pencher sur Aquaman. Et bien non, les Amazones n'ont pas le monopole du charme et de la séduction...