Happy Nous Year : pourquoi le film a provoqué la colère des internautes ?

Happy Nous Year : pourquoi le film a provoqué la colère des internautes ?

Alors qu'elle vient tout juste de débarquer sur Netflix, la comédie romantique "Happy Nous Year" a provoqué la colère de certains internautes. Ces derniers accusent le film avec Camille Lellouche et Kev Adams de reprendre l'une des intrigues d'un célèbre long-métrage américain.

Happy Nous Year : bloqués dans un ascenseur

Après leur collaboration sur la série Soda ou encore la comédie Love Addict, Kev Adams retrouve le réalisateur et scénariste Frank Bellocq pour Happy Nous Year. Disponible sur Netflix depuis le 28 décembre 2022, le long-métrage raconte la rencontre entre deux inconnus, bloqués dans un ascenseur alors qu'ils se rendent chacun à leur soirée du Nouvel An. S'ils ont d'abord du mal à se supporter, une complicité naît entre eux au fil des heures.

Happy Nous Year
Happy Nous Year ©Netflix

L'humoriste prête ses traits à Gaël, contraint de cohabiter dans la minuscule cabine avec Hannah, jouée par Camille Lellouche. Sur Instagram, Kev Adams a fait savoir qu'Happy Nous Year, qui dure moins d'une heure, a été tourné en quinze jours pendant le deuxième confinement. Après la mise en ligne du long-métrage, des internautes ont pointé du doigt les ressemblances entre l'intrigue et celle du film choral Happy New Year, sorti en 2011 et mis en scène par Garry Marshall (Pretty WomanValentine's Day).

Des accusations de plagiat

Dans la comédie réunissant une distribution prestigieuse, composée notamment de Jessica Biel, Halle Berry, Michelle Pfeiffer, Hilary Swank ou encore Robert De Niro, Lea Michele et Ashton Kutcher incarnent deux artistes coincés dans un ascenseur pour le réveillon. Cette chanteuse et ce dessinateur de bande dessinée se rapprochent en se racontant leur vie et leurs problèmes.

Sur Twitter et Instagram, les internautes ont donc souligné les similitudes entre cette intrigue et celle d'Happy Nous Year, développée par Frank Bellocq et Jean-Luc Cano. On peut par exemple lire :

Happy New Year de Wish.

En regardant la bande-annonce, on dirait que c'est un plagiat de Happy New Year, le film américain.

Aucune originalité... Il y a déjà un film avec le même scénario, même période, même titre : Happy New Year.

Happy New Year ? Mais c’est déjà un film qui existe avec exactement la même histoire.

 

Voir aussi

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela Anderson dévoile une partie de ses archives personnelles dans "Pamela, a love story". Un documentaire disponible sur la plateforme Netflix, que la star préfère ne pas regarder.