Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

La doublure de Daniel Radcliffe paralysée à vie

Harry Potter et les Reliques de la Mort : accident dramatique lors d’une cascade à haut risque

Parus entre 1997 et 2007, les sept romans signés J.K. Rowling ont été vendus à plus de 500 millions d’exemplaires et traduits en 80 langues. Cela en fait la série la plus vendue de l’histoire de la littérature ! Véritable succès planétaire, l’œuvre a donné lieu à huit films sortis entre 2001 et 2011. Succès commercial sans précédent, la saga a rapporté pas moins de 8 milliards de dollars et est devenue la troisième franchise la plus rentable après l’univers Marvel et Star Wars. Or derrière la réussite se cache une bien triste histoire… Celle de David Holmes, la doublure de l’incontournable Harry Potter.

La recette du succès

On ne les présente plus. Emma Watson, Daniel Radcliffe et Rupert Grint ont acquis une reconnaissance mondiale en campant respectivement Hermione Granger, Harry Potter et Ron Weasley. Le trio de choc a fait rêver toute une génération. Et pour cause ! Les fans ont grandi à leur côté et vibré au rythme de leurs aventures de plus en plus sombres et périlleuses. Or le sorcier à lunettes n’a pas fait que séduire les lecteurs d’une dizaine d’années. Il a aussi attiré dans ses filets des bookworm de tous âges et tous horizons confondus !

La clé du triomphe ? La facilité à s’identifier, doublée de la capacité à nous faire oublier notre quotidien pour rejoindre un monde extraordinaire. Un monde qui appartient pourtant au nôtre. En effet, les sorciers côtoient les Moldus et le danger menace les Sang-Mêlés. Le cinéma étant avant tout une histoire de réalisme, nombreux sont les acteurs à avoir recours à des doublures. C’est ainsi que les scènes périlleuses et cascades dangereuses se voient assurées par des professionnels du milieu. Malheureusement, il arrive que de tragiques accidents surviennent lors d’une prise somme toute banale pour celle ou celui qui a pourtant l’habitude de tutoyer la mort…

Harry Potter
Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson, Hollywood Boulevard, 2007.

Un métier à haut risque

Ce fut le cas pour David Holmes lors du tournage de la première partie de Harry Potter et les Reliques de la Mort. Aujourd’hui âgé de 40 ans, l’acteur a doublé Daniel Radcliffe sur l’ensemble des films avant qu’une mauvaise chute ne le condamne à arrêter sa carrière en janvier 2009. Alors âgé de 28 ans, Holmes était censé voler dans les airs dans une scène aérienne. Équipé d’un harnais, il s’apprêtait à effectuer une figure lorsqu’il a percuté un mur.

Le choc fut d’une violence inouïe et le cou de Holmes se brisa. La colonne vertébrale étant touchée, le jeune homme se retrouva paralysé de la poitrine jusqu’aux orteils. Sa première pensée fut pour ses parents. Il refusa que quiconque les appelle tant il craignait de les inquiéter. Lui qui s’était déjà brisé un os, avait aussitôt reconnu la douleur dans son corps tout entier et prit conscience de l’ampleur des dommages causés.

Harry Potter et les Reliques de la Mort
David Holmes et Daniel Radcliffe

Retour sur le drame 

Cinq ans après l’accident, l’ancienne doublure du célèbre orphelin à la cicatrice en forme d’éclair s’est confié au Daily Mirror (LIEN).

Le coordinateur des cascades a pris ma main et m'a demandé de presser ses doigts. Je pouvais bouger mon bras pour attraper sa main, mais impossible de presser ses doigts… Je n'ai pas tout de suite pensé que ne pourrais plus jamais marcher. J'ai d'abord pensé au fait que ne serais plus capable de danser ou de faire l'amour.

Holmes passa six mois au RNOH (Royal National Orthopaedic Hospital) de Stanmore dans le nord de Londres. Il fut incapable de s’asseoir pendant des semaines. En effet, chaque fois qu’il sentait le poids de sa tête sur ses épaules, la douleur était épouvantable. La patience qu’il faut acquérir pour apprendre est selon ses dires inimaginable. Holmes est désormais seulement capable de bouger la tête et les bras, sans pour autant avoir de la dextérité dans les mains et les doigts. Découvrez ci-dessous l’acteur dans son quotidien :

Une amitié indéfectible

Durant sa rééducation, David Holmes pouvait compter sur le soutien de Daniel Radcliffe et de Tom Felton, alias Drago Malefoy. L’interprète d’Harry Potter, qui avait participé à un dîner de charité pour récolter des fonds afin de régler les factures médicales de Holmes, a déclaré :

Nous sommes en relation depuis des années avec Dave. Et je ne supporterais pas que des gens nous voient ensemble et se disent voici Daniel Radcliffe avec un homme en fauteuil roulant. Dave est une personne extraordinaire extrêmement importante dans ma vie.

David Holmes de son côté conserve un souvenir impérissable de son expérience sur la saga :

Travailler sur ces films était une expérience incroyable. J'ai adoré ça, et bosser avec Daniel Radcliffe fut un plaisir. Le casting et l'équipe étaient comme une seconde famille pour moi et je suis encore en contact avec beaucoup d'entre eux aujourd’hui.

 

Voir aussi

Encanto : une des chansons bat un record historique

Encanto : une des chansons bat un record historique

Si vous êtes allés voir "Encanto : la fantastique famille Madrigal", le dernier film d'animation des studios Disney, une des chansons a dû vous trotter dans la tête pendant quelques jours. "Ne parlons pas de Bruno" a récemment battu un record historique, dépassant même "Libérée, délivrée". Fou !